NBA – Énorme nouvelle pour Shareef O’Neal, plus proche de la ligue que jamais !

La star NCAA Shareef O'Neal vient malheureusement d'essuyer un drame familial, qu'il a annoncé sur Twitter
NCAA (DR)

Perçu comme un futur grand à sa sortie de high school, Shareef O’Neal n’a clairement pas suivi la trajectoire qui lui était promise. Il reste malgré tout persuadé de pouvoir rejoindre un jour la NBA, et s’en est sérieusement rapproché ces dernières heures !

Publicité

La carrière sportive de Shareef O’Neal n’a rien de linéaire. Au lycée, il était clairement l’un des meilleurs intérieurs de son âge, avec des qualités athlétiques assez évidentes, ce qui n’est pas surprenant connaissant son père. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard s’il a été courtisé par plusieurs grandes facs, dont UCLA, à cette période. Son opération à coeur ouvert quelques semaines avant son arrivée en NCAA a néanmoins fait dérailler cette carrière prometteuse.

Dernière chance d’exploser pour Shareef O’Neal ?

Suite à une première saison décevante dans l’université de Los Angeles, puis deux campagnes tout aussi discrètes du côté de LSU, Shareef a d’ores et déjà annoncé qu’il ne porterait plus les couleurs des Tigers. Le tout, en restant très mystérieux sur l’identité de sa nouvelle équipe. Celle-ci pourrait en réalité se décider sur le circuit G-League, qu’il a récemment rejoint en tant que joueur convié à l’Elite Camp de la ligue mineure !

Publicité



Une sélection dont il s’est évidemment réjoui, conscient que des joueurs comme Alex Caruso, Terance Mann ou plus récemment Jose Alvarado y ont brillé avant de rejoindre la NBA :

Honnêtement, j’ai eu la larme à l’œil quand j’ai été invité à ce camp ! Ces dernières années ont été un peu dures pour moi sur le plan basket, et recevoir cette invitation a ramené de la vie dans mon parcours sur les parquets.

Publicité

Pour son premier match officiel durant ce camp d’entrainement, O’Neal ne s’est malheureusement pas fait beaucoup remarquer dans la victoire des siens, avec seulement 5 points, 2 rebonds et 1 contre cumulés en sortie de banc. Il a en revanche pu monter que son explositivité n’avait pas disparu, avec un test de verticalité passé haut la main !

Publicité

En quête d’une bouée de sauvetage à 22 ans, Shareef O’Neal ne pouvait pas rêver mieux que cette participation à l’Elite Camp de la G-League. À lui désormais de montrer qu’il n’a pas usurpé sa place, et qu’il mérite sa chance à l’échelon supérieur !

G-League NBA 24/24 NCAA Shareef O'Neal

En direct : toute l'actu NBA