NBA – Pat Beverley encore salement trollé par une superstar !

Le meneur NBA des Minnesota Timberwolves, Patrick Beverley, a été recadré par une superstar de la ligue pour son trash-talking
NBA (DR)

Figure singulière de la fin de saison NBA, Patrick Beverley paie les conséquences de ses frasques ces derniers jours. Plusieurs gros noms s’en prennent en effet au meneur des Timberwolves, comme cela a encore pu être observé ces dernières heures à l’Est !

Publicité

Le souci lorsque vous trash-talkez à longueur de journée, c’est que cela revient vous hanter lorsque les choses ne vous sourient pas. Patrick Beverley en sait quelque chose, lui qui a fait de sa grande gueule son fonds de commerce ces dernières années. Par exemple, ses récents commentaires piquants effectués sur le plateau d’ESPN lui reviennent en plein face.

Très incisif à l’encontre de Chris Paul suite à l’élimination des Suns, le meneur de Minnesota ne s’est pas fait que des amis de la sorte. En guise de réaction, plusieurs superstars se liguent contre lui, à l’image d’un Kevin Durant fracassant à son égard. Le Slim Reaper a d’ailleurs vu un nouveau All-Star se joindre à lui dans sa critique, pas plus récemment que ce vendredi.

Publicité

Trae Young s’attaque à son tour à Patrick Beverley

Outre son franc-parler caractéristique, Pat Bev s’est évidemment fait une réputation en tant que défenseur au sein de la ligue. Encore remarquable dans le domaine cette saison avec les Timberwolves, il n’a cependant pas été retenu dans la moindre All-Defensive Team par la NBA. Une absence qui a bien amusé Trae Young, qui s’est fendu d’un tweet moqueur le concernant !



Publicité

Pat Bev doit être en train de rager quelque part, c’est sûr 😂

Ice Trae sait à quel point Beverley tire de la fierté de sa défense, et ô combien il aurait sans doute aimé obtenir pour la 4ème fois de sa carrière une place dans une All-Defensive Team. Malheureusement pour lui, la concurrence s’est révélée trop importante chez les arrières.

Malgré sa confiance en lui, Pat Bev ne pourra certainement pas pester contre la 1ère sélection, où apparait dans le backcourt le DPOY Marcus Smart et l’un de ses grands concurrents cette saison pour le trophée, Mikal Bridges. En revanche, il risque bel et bien de regretter la présence d’un Matisse Thybulle, qui a moins fait parler de lui cette saison dans la seconde. Tout cela aura en tout cas eu le mérite de bien faire marrer Young !

Publicité

Pat Beverley snobé des All Defensive Teams ? De quoi provoquer le grand sourire de Trae Young, persuadé que ce choix du jury doit agacer son homologue des Wolves. Attention à la revanche de l’aboyeur lors de ses retrouvailles avec les Hawks !

En direct : toute l'actu NBA