NBA – En pleine polémique, la réponse magique de Pat Beverley à une star !

Le meneur NBA des Minnesota Timberwolves, Patrick Beverley, a été recadré par une superstar de la ligue pour son trash-talking
NBA (DR)

Depuis l’élimination des Suns, Patrick Beverley enchaine les interventions médiatiques pour déverser sa haine sur Chris Paul, ce qui ne plait pas forcément à toutes les autres stars de la ligue. Attaqué, le meneur des Timberwolves a lâché une réponse géniale et virale.

Publicité

Depuis plusieurs jours, Patrick Beverley écume les plateaux d’ESPN pour donner son avis sur la NBA, les playoffs, et surtout pour déverser sa haine sur Chris Paul et les Suns. En effet, le meneur des Timberwolves ne comprend pas pourquoi personne ne critique Phoenix après une performance aussi catastrophique que le Game 7 face à Dallas, alors il se charge lui-même de cette mission. Ses violents propos sur CP3 ne sont pas passés inaperçus.

Mais dans une ligue où le Point God est aussi respecté, ces attaques ne passent pas forcément pour certains joueurs qui n’ont pas hésité à prendre la défense du All-Star. Damian Lillard a sans doute été le plus virulent avec un avis tranché et tranchant, quand Kevin Durant a été plus subtil dans sa réponse mais pas moins cinglant. Danny Green s’est également exprimé dans son podcast :

Publicité

Danny Green défend Chris Paul, Pat Bev l’humilie

Pat Bev, les équipes te ciblent aussi. Tu ne peux pas défendre sur Luka par exemple. Je l’ai vu te traiter de « petit » à plusieurs reprises déjà. Luka te fonce dessus dès qu’il te voit sur le terrain, face à lui tu es un cône, comme tu l’as dit à Chris Paul. Qu’est-ce que tu penses de ça hein ? Et vous pouvez m’enregistrer et sortir cet extrait, j’assume ce que je dis et je lui redirais en face s’il le faut.



Pour Danny Green, Patrick Beverley ne serait pas en mesure de critiquer Chris Paul, puisqu’il serait lui aussi ciblé par les attaques adverses. Il a notamment utilisé l’exemple de Luka Doncic, qui adore affronter le meneur des Timberwolves, pas assez costaud pour le contenir physiquement. Le principal intéressé a évidemment eu vent de ces propos, et il a contre-attaqué avec un chiffre assez parlant :

Publicité

Danny Green 🙏🏾🙏🏾 Santé et richesse

D’après cette statistique montrée sur ESPN, Patrick Beverley serait parmi les défenseurs qui maintiennent leurs adversaires au plus bas pourcentage au tir. Ce constat est déjà à son avantage, mais le plus fou, c’est qu’il est parvenu à se faire une place parmi des joueurs qui approchent ou dépassent tous les 2m10 ! Force est de constater que l’argument de Danny Green ne tient pas…

Publicité

Danny Green pensait sans doute bien faire en prenant la défense de Chris Paul et en attaquant Patrick Beverley… Mais en une seule image, en une seule statistique, le meneur des Timberwolves a rétabli la vérité à son sujet : il n’est pas un plot.

En direct : toute l'actu NBA