NBA – Conflit entre deux stars de l’Est, gros départ à venir ?

Les superstars NBA James Harden, Anthony Davis, LeBron James, Chris Paul et Kawhi Leonard à l'occasion du All-Star Game 2020
NBA (DR)

Le marché des transferts pourrait être animé cet été, car plusieurs gros noms devraient changer d’écurie. C’est notamment le cas d’un double All-Star de la conférence Est… En effet, ce dernier voit l’un de ses coéquipier marcher sur ses platebandes.

Publicité

Lentement mais sûrement, Zach LaVine se détache comme l’un des principaux dossiers de l’intersaison 2022. L’arrière des Bulls sort d’une campagne tronquée par les blessures, et son état de santé inquiète d’ailleurs les observateurs. Mais avec ses facultés athlétiques et son talent au scoring, le double vainqueur du concours de dunks reste une cible très attrayante pour la concurrence. Les Blazers seraient notamment très motivés pour le faire venir chez eux.

Dans le même temps, les dernières discussions autour de la situation des Bulls ne font qu’alimenter les rumeurs, car celle-ci ne serait pas forcément propice au développement de ZLV. En effet, si Chicago a réalisé un très bon coup en recrutant DeMar DeRozan l’an dernier, l’ancien Spur marche aujourd’hui sur les platebandes de son coéquipier. Bien que les Taureaux restent dans la course pour conserver le joueur, le risque d’une séparation est bien réel d’après Bleacher Report :

Publicité

Conflit d’intérêt entre Zach LaVine et DeMar DeRozan ?

L’hypothèse selon laquelle l’expiration du contrat de Zach LaVine se traduirait rapidement par une extension lucrative avec Chicago s’est dissoute, ont déclaré des sources à Bleacher Report. Cependant, les Bulls sont toujours considérés comme susceptibles de conserver LaVine une fois que le marché des agents libres sera ouvert.



Une remarque spécifique a été fréquemment répétée par les personnalités de la ligue ayant connaissance de la situation : Les quatrièmes quart-temps qui ont placé DeRozan dans la conversation du MVP a souvent laissé LaVine regarder depuis le corner tandis que DeRozan s’isolait à mi-distance. Alors que Chicago était censé être l’équipe de LaVine, avec de nouveaux coéquipiers pour la pièce maîtresse All-Star des Bulls, LaVine était régulièrement cantonné à un rôle d’appoint aux côtés de DeRozan.

Publicité

Il ne s’agit pas de suggérer un désaccord entre LaVine et DeRozan, mais cela fournit un contexte nécessaire pour expliquer pourquoi LaVine est soudainement considéré comme un agent libre accessible par les front offices rivaux, par opposition à un cas de prolongation simple.

Longtemps en course pour le trophée Maurice Podoloff, DMDR a rapidement éclipsé son coéquipier, d’autant que celui-ci a dû composer avec des blessures et le protocole sanitaire pendant la saison.

Étant donné ses ambitions et ce qu’il a pu montrer par le passé (on parle d’un joueur qui peut tourner à 25 points de moyenne), il n’est donc pas étonnant qu’il se retrouve autant dans les rumeurs de départ depuis un moment. Serait-ce cependant bénéfique pour Chi-Town ? Pas sûr, et on peut sans mal imaginer que les dirigeants feront le nécessaire pour conserver son duo… à moins qu’une offre XXL se présente à eux.

Publicité

Zach LaVine et DeMar DeRozan, c’est un duo très fort offensivement mais qui pourrait ne pas être idéal en termes de cohabitation. L’ancien des Wolves semble être le plus susceptible des deux à partir, au vue de la saison de calibre MVP de l’ex-Spur.

En direct : toute l'actu NBA