NBA – Gros scandale à venir pour une cible majeure des Lakers ?

NBA LeBron en larmes après avoir dépassé Jordan
NBA (DR)

Toujours à la recherche d’un entraîneur, les Lakers ont cependant des vues sur quelques candidats précis. Sauf que l’un d’entre eux s’est peut-être tiré une gigantesque balle dans le pied… Il se retrouve en effet au beau milieu d’accusations extrêmement graves à son encontre.

Publicité

Ce n’est un secret pour personne, Mark Jackson est un client très prisé par les franchises NBA en ce moment. Commentateur pour ESPN depuis son renvoi des Warriors en 2014, l’homme aux 10 000 passes en carrière fait partie de ceux qui vont obtenir énormément d’offres pour devenir à nouveau coach, la saison prochaine. Plusieurs équipes se battent pour lui, et notamment les Lakers puisque LeBron James serait un grand fan de lui.

Le problème, c’est que sa cote devrait énormément chuter dans les jours à venir, y compris chez les Pourpres et Ors. En effet, certaines révélations sur son attitude à Golden State ont été faites par le célèbre média sportif américain, et elles ne sont pas du tout flatteuses. En plus d’être dépeint comme extrêmement antagoniste envers ses dirigeants, ce qui n’est jamais rassurant, il se serait également rendu coupable de propos à caractère homophobes dans la Baie :

Publicité

Mark Jackson au coeur d’une affaire d’homophobie !



– Des reportages détaillés sur l’atmosphère de culte « nous contre eux » que Jackson avait cultivée, dans laquelle il rabaissait régulièrement les patrons devant les membres du vestiaire.

– Des allégations selon lesquelles Jackson, dans ses derniers jours avec l’équipe, a intensifié la rhétorique religieuse d’une manière de plus en plus extrême et conflictuelle.

Publicité

– Mark avait, selon ses sources, accusé ses subordonnés d’être « influencés par le diable », incitant Jackson à vouloir « leur mettre la mains dessus pour les purifier de leurs mauvais esprits ».

– Deux sources relatent que Jackson a qualifié Jason Collins et le président de l’équipe Rick Welts, tous deux ouvertement homosexuels, de « voleurs de pénis » qui « iront en enfer ».

Chrétien très pratiquant, au point d’être pasteur, l’ancien tacticien des Dubs aurait donc des opinions extrêmement conservatrices pour ce qui est de la communauté LGBTQ. Or, c’est un sérieux problème pour la NBA étant donné qu’elle se bat pour les droits de cette dernière. Jason Collins, précédemment cité, est même le bras droit du patron Adam Silver… Autant dire que c’est une énorme cible que l’ancien meneur de jeu s’est peinte dans le dos.

Publicité

Un tel comportement homophobe est intolérable au sein de la ligue actuelle, et l’avenir au coaching de Mark Jackson pourrait se retrouver sacrément compromis. Si les Lakers devaient quand-même tenter le coup, ils iraient au-delà de grosses turbulences à son sujet.

En direct : toute l'actu NBA