NBA – Énorme avantage des Warriors sur les Celtics en Finales ?

NBA Gros avantage pour les warriors sur Boston
Rawel Visual / NBA (DR)

C’est officiel, le titre de champion NBA va se jouer entre Golden State et Boston. Or, il se pourrait que la franchise de la Baie parte avec un gigantesque atout en main, ce qui n’est pas le cas des Verts et Blancs. Suffisant pour décider de l’issue de la série ?

Publicité

Les Nets, les Bucks et le Heat pour parachever le tout : les Celtics ont fait très fort en se hissant en Finales. Emmenés par un Jayson Tatum de gala, ils sont parvenus à se défaire de plusieurs très gros adversaires à l’Est, entre la superteam de Kevin Durant et le champion en titre. La qualification est donc méritée, et l’occasion est idéale pour aller accrocher une 18e bannière au plafond du TD Garden, ce qui serait un record NBA.

En face, ce sont toutefois des Warriors assez revanchards qui vont se dresser contre eux et on peut aisément voir les coéquipiers de Stephen Curry comme les favoris de cette opposition. C’est la première fois que les Dubs sont à ce stade des playoffs depuis 2019, mais ils sont en forme avec notamment un Klay Thompson revenu à son meilleur niveau après deux ans et demi d’absence. Ajoutez à ça de bonnes nouvelles en vue, et tous les voyants semblent au vert pour les Californiens.

Publicité

Écart monumental en expérience des Finales entre Warriors et Celtics

Performants des deux côtés du terrains, les joueurs de la Baie vont offrir un sacré challenge aux C’s qui vont devoir sortir le grand jeu. D’autant plus que GS part d’ores et déjà avec un gros avantage en poche : l’expérience. Les pensionnaires du Chase Center sont parfaitement familiers avec les Finales, ce qui n’est absolument pas le cas du groupe de Bean Town. Au contraire, ce sera même une grande première pour ce dernier puisqu’il est entièrement composé de néophytes :



Aucun joueur des Celtics n’a disputé de match de Finales NBA en carrière. Les joueurs des Warriors en cumulent 123 de la sorte.

Publicité

Le noyau de Golden State est en effet en place depuis 2014-15, date des premières Finales disputées par l’escouade de Steve Kerr. Le Big Three local ainsi qu’Andre Iguodala sont rompus à ce genre d’évènements, eux qui vont disputer leur sixième édition en huit ans. Or, la dernière fois que Boston était allé aussi loin en playoffs, c’était en 2010 face aux Lakers… Autrement dit, pas un seul membre de l’équipe n’était alors présent, l’effectif étant assez jeune.

Or, ce manque de bouteille pourrait s’avérer fatal, notamment au moment de prendre des décisions dans le money time. Rappelons ainsi qu’Ime Udoka n’en est qu’à sa première saison en tant que head coach, même s’il a été l’assistant de Gregg Popovich aux Spurs. C’est donc aussi une situation assez inédite pour lui et ses choix seront passés à la loupe. Pareil pour les Tatum, Brown et autres Horford, qui vont devoir être irréprochables du début à la fin de la série.

Publicité

L’expérience est clairement du côté des Warriors, qui sont rodés aux Finales NBA comme peu d’équipes. Ils sont donc plus à même de gérer la pression inhérente à ce stade de la compétition que les Celtics. Reste à voir si ces derniers sauront y résister ou non.

Boston Celtics Golden State Warriors NBA 24/24 Stats, records

En direct : toute l'actu NBA