NBA – En pleines rumeurs Lakers, Shareef O’Neal répond en 5 mots !

Le jeune prospect NBA Shareef O'Neal a réagi aux rapports faisant été de ses différents workouts avec des top-franchises de la ligue, dont les Los Angeles Lakers de LeBron James
G-League (DR) / Rawel Visual

Bien éloigné des radars de la NBA il y a encore quelques semaines, Shareef O’Neal vit actuellement un rêve éveillé. Il se trouverait en effet sur la shortlist de plusieurs top-teams de la ligue, dont les Lakers, ce à quoi il a bien évidemment réagi avec un message cash !

Publicité

L’histoire l’a prouvé à de multiples reprises par le passé : ne pas briller en NCAA ne condamne pas forcément la carrière NBA d’un joueur. En effet, à l’image d’un Gerald Wallace ou d’un Greg Ostertag, nombreux ont été les prospects aux moyennes universitaires plutôt médiocres à s’imposer à l’échelon supérieur. Or, ce scénario paraissait encore peu probable pour Shareef O’Neal il n’y a pas si longtemps.

Passé respectivement par UCLA puis LSU, le fiston du Shaq n’a jamais réussi à se faire sa place dans le cinq d’une de ces deux équipes. Pire, il a longtemps eu du mal à y gratter un temps de jeu conséquent en sortie de banc. La faute à des blessures à répétition, mais surtout à une opération à cœur ouvert intervenue en décembre 2018. Et pourtant, depuis quelques jours, un avenir dans la grande ligue semble s’écrire pour lui.

Publicité

Pisté par les Lakers, Shareef O’Neal remballe ses haters

Presque sélectionné par miracle pour le G-League Elite Camp, Shareef s’y est plutôt distingué positivement. Suite à cela, il s’est retrouvé éligible pour la Draft 2022, et compte visiblement aller jusqu’au bout de son rêve. Cela tombe bien, puisque plusieurs grosses franchises NBA dont les Lakers seraient sur le point de le mettre à l’essai. Un plébiscite qu’il a considéré comme pleinement justifié sur Twitter !



Tout ça, c’est mérité

Publicité

Un moyen de répondre aux fans et observateurs qui pourraient le considérer comme pistonné, et comme simple bénéficiaire de son nom de famille. D’après lui, ces opportunités qui lui sont offertes ne seraient au contraire que le fruit de son travail de longue haleine depuis cette fameuse chirurgie cardiaque. Reste maintenant à convaincre l’une, voire plusieurs de ces équipes de lui offrir sa chance.

La route reste encore longue pour Shareef, pour qui la probabilité d’entendre son nom appelé lors de la Draft demeure minime. En effet, même s’il parvient à intégrer un roster NBA pour la Summer League, ou, encore mieux, pour le training camp, sa place dans la ligue ne sera pas encore garantie. Pour l’heure, il peut néanmoins déjà s’estimer heureux de l’expérience qu’il vit actuellement !

Publicité

Moqué de toutes parts il n’y a encore pas si longtemps, Shareef O’Neal prend aujourd’hui sa revanche sur ses nombreux détracteurs. Souhaitons que celle-ci se poursuive dans les prochaines semaines, et aboutisse en un spot en NBA !

Draft Los Angeles Lakers NBA 24/24 NCAA Shareef O'Neal

En direct : toute l'actu NBA