NBA – Après le sacre, Steph Curry salement taclé par son ancien coach !

Le meneur NBA des Golden State Warriors, Stephen Curry, choqué en apprenant qu'un célèbre analyste était prêt à trader un de ses coéquipiers pour une boîte de cookies
NBA (DR)

Stephen Curry n’a pas seulement été couronné champion NBA cette année, mais aussi MVP des Finales. Un bel honneur qui a cependant été minimisé par un célèbre analyste… qui n’est autre qu’un ancien entraîneur de la superstar. Voila qui est étonnant !

Publicité

Quatre ans après leur dernier sacre, les Warriors sont de retour sur le toit de la ligue. Un temps menés par les Celtics, les hommes de Steve Kerr ont su retourner à la série à leur avantage avant de s’imposer en six matchs, sur le parquets du TD Garden. C’est donc la quatrième bague en carrière pour Stephen Curry notamment, lui permettant de rejoindre des légendes du jeu comme LeBron James et le Shaq en matière de palmarès.

Sans surprise, c’est le Chef qui a été élu MVP des Finales, un soulagement pour lui puisque c’est la première fois de sa carrière qu’il a le droit à cet honneur. Or, contrairement à 2015 quand la distinction lui avait été volée par Andre Iguodala, la question ne se posait même pas cette année. Non seulement il a tourné à plus de 31 points, 6 rebonds et 5 passes de moyenne, mais il a également lâché du jamais vu en matière d’adresse contre les Verts et Blancs :

Publicité

Nous venons d’assister au plus gros pourcentage au tir réel all-time sur une série de Finales, par un guard. Un pourcentage au tir réel de 62.6% sur plus de 100 tentatives, face au Défenseur de l’année et la meilleure défense de la ligue.



Stephen Curry a shooté à un absurde 44% de réussite à trois points sur ces Finales, le plus haut pourcentage de l’histoire avec au moins 50 tentatives. Et cela inclut son 0-9 dans le Game 3.

Mark Jackson minimise le MVP des Finales de Curry

Publicité

Avec tous ces chiffres hallucinants, impossible de ne pas donner le trophée Bill Russell au n°30. Et pourtant, certains continuent de lancer des piques à son sujet, y compris certains dont on ne l’aurait pas attendu du tout. Ainsi, c’est Mark Jackson, ex-entraîneur de Baby Face et de Golden State qui s’est exprimé sur le sujet il y a peu avec cette surprenante remarque :

Si j’étais Stephen Curry, je remercierai la défense de Boston pour mon MVP des Finales.

L’avis de l’analyste télévision peut sérieusement étonner, car sur le plan purement statistique, son argument est difficilement recevable. En saison régulière, les C’s ont encaissé en moyenne 104.5 points par match, contre 104.8 face aux Dubs en Finales. La différence est donc infime… En revanche, c’est une autre histoire de l’autre côté du ballon, Tatum & co. shootant à seulement 43.5% de réussite au global contre plus de 46% en campagne régulière. Avec moins de 101 points par rencontre, ils n’avaient aucune chance de suivre le rythme.

Publicité

D’après Mark Jackson, le MVP des Finales de Stephen Curry est moins dû aux prouesses du meneur qu’à la défense déficiente des Celtics sur la série. Pas sûr que les adorateurs du Chef apprécient cette remarque de la part de son ancien tacticien…

En direct : toute l'actu NBA