NBA – Le pari très risqué des Sixers avec James Harden !

L'arrière star des Philadelphia 76ers, James Harden, lors de son premier entrainement avec sa nouvelle franchise
NBC Sports Philadelphia (DR)

Décevant depuis son arrivée chez les Sixers en février dernier, James Harden va rester encore un peu à Philadelphie, dans l’espoir d’offrir un titre à cette équipe. Mais ensuite ? Le doute est encore permis, surtout vu la situation du joueur. Le front office pourrait tenter quelque chose de risqué, surtout si le Barbu le prend mal. Explications.

Publicité

Attendu comme une véritable star chez les Sixers, James Harden n’a clairement pas répondu aux attentes. Le Barbu s’est fait très discret après quelques bons matchs, au point de tomber à 18 points de moyenne lors des playoffs. Avec un Joel Embiid blessé, l’ancien joueur des Nets n’a pas réussi à porter cette équipe, ce qu’il devait pourtant faire. Alors forcément, il y a un peu de colère chez les supporters, qui évoquent une erreur de casting.

Il est encore trop tôt pour le savoir, mais il est clair que Harden sera suivi de près l’an prochain. Reste à savoir où il jouera, puisqu’il existe un monde où il quitte cette équipe dès cet été. Pour ça ? Rien de plus simple, puisqu’il doit simplement refuser son option joueur, d’un montant de 47 millions de dollars. Mais vu le montant du deal, difficile d’imaginer Harden refuser, ce qui signifie qu’il sera un Sixer à la rentrée.

Publicité

L’avenir de James Harden relancé ?

Ensuite ? Daryl Morey ne veut pas se contenter de le garder une seule saison. D’après le site The Void, une extension est en cours de préparation :

On m’a indiqué que le front office des Sixers souhaite que Harden accepte son option joueur, d’une valeur de 46.9 millions pour la saison 2022/23, ce qui n’est pas surprenant. Mais Morey veut aller plus loin et obtenir un contrat de trois ans avec lui.



Car durant l’été, Harden va pouvoir prolonger son bail avec les Sixers, de deux voire trois saisons. Pour le maximum ? C’est peu probable, surtout vu les performances du joueur.

Harden n’a pas réussi à répondre aux attentes cette saison, et ça s’est empiré dans les playoffs avec 18.6 points de moyenne à peine. Son plus faible total depuis la postseason de 2012. Du coup, beaucoup se demandent s’il faut vraiment le prolonger sur le long terme.

Publicité

Un vrai casse-tête pour les Sixers, qui doivent conserver Harden, mais ne peuvent pas faire n’importe quoi pour le prolonger. Compromettre le futur de la franchise ? Ce n’est évidemment pas une solution possible. Le Barbu doit également se préparer, car cela pourrait être la dernière fois qu’il touche un vrai pactole :

Du point de vue d’Harden, il a jusqu’au 29 juin pour accepter ou non son option joueur. Il peut l’accepter et avoir une belle saison, ce qui lui permettra de négocier une grosse extension de contrat. Mais il y a le risque que s’il ne joue pas bien, il n’obtiendra pas tout ça. Il peut rester et signer une extension dès cet été, mais il est improbable que les Sixers lui donnent le max.

Publicité

Vrai dilemme pour James Harden, qui peut miser sur lui-même pour avoir un gros contrat en 2023, ou s’assurer de son avenir chez les Sixers. Prolonger pour un montant plus bas que le maximum, c’est aussi aider son équipe à recruter. Nous en saurons plus avant le 29 juin.

James Harden NBA 24/24 Philadelphia 76ers

En direct : toute l'actu NBA