Draft NBA – Quelle place pour la pépite FR Ousmane Dieng (et les autres Français) ?

Hugo Besson, Ismael Kamagate, et Ousmane Dieng
Bllen (DR) / tom16 (DR) / Bllen (DR)

À quelques heures de la grande cérémonie, 4 jeunes prospects français peuvent légitimement rêver d’atterrir en NBA lors de la Draft, ce jeudi. À quelles positions, et par extension dans quelles franchises pourraient-ils finir ? Tour d’horizon.

Publicité

L’an dernier, seul Juhann Begarin avait eu le privilège d’entendre son nom appelé durant le grand soir. Sélectionné par les Celtics à la 45ème place de la Draft 2021, l’arrière français de 19 ans n’a en revanche pas disputé la moindre minute en NBA, préférant poursuivre sa progression dans les rangs du Paris Basket. Cette année, certains de ses compatriotes devraient en revanche bel et bien s’installer outre-Atlantique.

Ils sont en effet quatre jeunes joueurs tricolores à postuler à une place dans la ligue, ce jeudi, à l’occasion de la grande loterie annuelle. Et tandis qu’Ismaël Kamagate, Hugo Besson et Moussa Diabaté sont annoncés au second tour, Ousmane Dieng affiche une bien meilleure cote auprès des scouts US. Récapitulatif de leurs situations respectives, et des équipes qui pourraient leur offrir leur chance d’ici quelques heures :

Publicité

Ousmane Dieng – #14 (Cleveland Cavaliers)

Ousmane Dieng devrait être au premier tour de la Draft

19 ans, 2m10, des skills et une aisance de mouvement digne d’un guard : Dieng a toutes les qualités pour faire saliver la ligue. Invité dans la fameuse Green Room, généralement réservée aux futurs lottery pick, l’ailier français devrait sauf catastrophe faire partie du Top 14 de la Draft. Soi-disant apprécié du côté de Cleveland, il pourrait même grimper jusqu’à la 8ème position au vu des dernières rumeurs, qui font part d’une promesse des Pelicans de le sélectionner. Et pour lire l’avis de Nico Batum sur la pépite, c’est par ici.



Ismaël Kamagate – #34 (Oklahoma City Thunder)

À l’instar de son coéquipier Juhann Begarin, Ismaël Kamagate devrait lui aussi obtenir sa place en NBA. Big man mobile et solide défenseur, il ne cesse de progresser dans les projections des experts. Certains vont même jusqu’à l’annoncer au premier tour. Toutefois, le scénario le plus probable reste une sélection au début du second, où il pourrait notamment être choisi par le Thunder. Une destination parfaite pour gratter des minutes dès sa saison rookie, et continuer de s’améliorer dans un roster jeune.

Publicité

Hugo Besson – #46 (Portland Trail Blazers)

Le jeune joueur français des New Zealand Breakers, Hugo Besson, pourrait bien se frayer un chemin jusqu'en NBA au vu de ses dernières prestations en NBL

Partenaire d’Ousmane Dieng ces derniers mois aux New Zealand Breakers, Hugo Besson s’y est grandement illustré. Malgré cela, son gabarit plutôt frêle ne semble pas forcément séduire les scouts. Certains d’entre eux devraient néanmoins être tentés par l’idée de l’attirer dans leurs filets, à l’image de ceux des Blazers, avec qui il a effectué un workout il y a seulement quelques heures. L’influence d’un mentor comme Damian Lillard ne serait alors pas négligeable sur place.

Moussa Diabaté – #53 (Boston Celtics)

Pas forcément le plus médiatisé du clan tricolore, Moussa Diabaté pourrait cependant s’incruster dans le second tour. Lui qui a passé une grande partie de son cursus scolaire aux États-Unis s’est fait un nom du côté de Michigan l’an dernier. Starter chez les Wolverines, cet intérieur plutôt fin et mobile (2m11, 95 kilos) a de quoi générer de l’intérêt en NBA, ne serait-ce que grâce à sa versatilité en défense. Quelque peu déplumés dans la raquette, les Celtics pourraient notamment se pencher sur son cas.

Publicité

Outre l’immense potentiel Ousmane Dieng, et sa place de lottery pick quasiment assurée, Ismaël Kamagate, Hugo Besson et Moussa Diabate pourraient venir garnir les rangs de la ligue dès ce jeudi. C’est en tout cas tout ce que peut leur souhaiter le public français !

En direct : toute l'actu NBA