UFC – La révélation dingue de Francis Ngannou sur son combat contre Ciryl Gane !

Francis Ngannou lâche une punchline sur Ciryl Gane
UFC (DR)

Francis Ngannou est à l’infirmerie après sa rupture des ligaments croisés, il est peut-être même sur le départ puisque la fin de son contrat approche, mais il garde toujours l’UFC en tête. La preuve, il vient de faire une énorme révélation sur son dernier combat, face à Ciryl Gane. Les dirigeants lui ont mis des bâtons dans les roues jusqu’au bout !

Publicité

En janvier dernier, Francis Ngannou prenait part à l’un des combats les plus attendus de l’histoire de l’UFC. En effet, son duel face à Ciryl Gane était la parfaite représentation de ce qu’est le MMA. D’un côté il y avait l’athlète surhumain, capable d’endormir n’importe qui avec sa puissance terrifiante, et de l’autre il y avait l’esthète à la technique parfaite et à l’arsenal complet.

Mais il y avait bien plus en jeu sur cette tête d’affiche de l’UFC 270 qu’une simple ceinture… En effet, des mois avant l’évènement, le Predator s’est lancé dans une guerre assez ouverte avec Dana White et les dirigeants de l’organisation, dans l’espoir d’obtenir une belle revalorisation salariale, mais aussi pour permettre à tous les autres combattants de profiter de droits aussi simples qu’une mutuelle…

Publicité

Francis Ngannou presque interdit de genouillère face à Ciryl Gane !

En fait, selon tous les spécialistes, la direction de l’UFC aurait aimé voir Francis Ngannou perdre sa ceinture face à Bon Gamin, et plusieurs anecdotes prouvent qu’ils ont tout tenté pour le perturber avant de monter dans l’octogone, même des choses pas forcément très fair play. Malgré ces circonstances peu avantageuses, malgré sa terrible blessure au genou, le champion s’est imposé au sol, un domaine dans lequel personne ne l’attendait. Et dans une vidéo publiée sur ses réseaux sociaux, on voit qu’il a failli faire face à un dernier coup en traitre…



Publicité

Ils ont failli m’empêcher de porter mes genouillères à l’UFC 270, alors que mon genou était complètement en vrac 😅

Herb Dean : Les délégués ne veulent pas qu’il porte ses protections pour les genoux. Quand je leur ai apporté ils ont dit non. Les différents états ont des règles différentes au sujet des genouillères, etc… Personnellement moi je n’ai aucun souci, mais ça ne dépend pas de moi.

Quelques minutes avant le combat face à Ciryl Gane, Francis Ngannou a appris qu’il ne pourrait pas porter ses protections, sans lesquelles la victoire n’était pas une option. Impossible de tenir 25 minutes en mouvement avec une déchirure des ligaments croisés, le Predator a donc du convaincre les délégués de changer d’avis. Heureusement, son équipe avait prévu plusieurs styles de genouillères, et les deux camps sont parvenus à un accord.

Publicité

Sans ses genouillères pour maintenir l’articulation en place et limiter la douleur, Francis Ngannou n’aurait sans doute pas pu s’imposer face à Ciryl Gane. Heureusement son équipe a été prévoyante et ils ont su convaincre les délégués de changer d’avis.

En direct : toute l'actu NBA