NBA – « Il faut arrêter de dire ça sur Michael Jordan, c’est faux »

NBA Jordan n'effrayait pas Magic et Bird
NBA (DR)

Michael Jordan est la source d’une mine d’histoires et de légendes plus folles les unes que les autres, mais elles ne sont pas pour autant toutes vraies. Un ancien joueur a notamment réfuté l’une d’entre elles récemment, se permettant au passage de défendre les athlètes en activité.

Publicité

« C’était mieux avant », voilà un adage qui revient fréquemment dans les discussions au sein de la communauté NBA. Que ce soit via des fans nostalgiques ou par les anciens joueurs eux-mêmes qui se plaignent de l’évolution du basket, il y a toujours quelque chose à redire sur la ligue d’aujourd’hui. Un exemple de cela est la prolifération du tir à trois points sur les dernières années, qui est regrettée par une foule d’observateurs de la vieille école.

Un autre point qui est régulièrement abordé concernant les LeBron James, Kevin Durant & co., c’est le rapport qu’ils entretiennent avec le corps arbitral. Est-ce que les stars du moment passent trop de temps à se plaindre ? C’est en tout cas une opinion largement répandue, mais elle n’est pas du goût de tout le monde. J.J. Redick y a ainsi répondu de manière cash récemment, expliquant que ce phénomène remontait déjà à plusieurs décennies :

Publicité

JJ Redick cash sur la relation entre Jordan et les arbitres



Vous dites que Michael Jordan ne s’est pas plaint auprès des officiels durant sa carrière ? Larry Bird ne s’est pas plaint ? Allez, les gars… Cette nostalgie que vous avez pour les années 80 et 90… Bien sûr que c’est une grande époque du basket. C’était génial, mais tout ce discours se fait au détriment de notre génération de joueurs, et c’est le cas depuis 15 ans. Et c’est ennuyeux. Vous savez que c’est vrai.

Publicité

Avocat de l’ère actuelle, l’ancien sniper n’hésite pas à s’attaquer à de gros sujets, en particulier quand il s’agit de His Airness. Il existe d’ailleurs des compilations sur le net montrant la superstar des Bulls en grande discussion avec les officiels, preuve que cette tendance n’est pas exclusive au 21e siècle. Le n°23 a beau être à l’origine d’une foule d’histoires passionnantes, on ne peut pas non plus dire qu’il était stoïque en toutes circonstances.

En fait, si cette impression existe à ce jour, c’est peut-être aussi parce que la NBA est bien plus médiatisé qu’il y a encore 20 ans. Les réseaux sociaux permettent désormais d’accéder à tout, y compris à des séquences in-game où l’on voit les joueurs interagir avec les arbitres. Les fans des années 80 et 90 n’avaient pas ça à leur disposition, mais ça ne signifie pas pour autant que les athlètes de leur époque ne se comportaient pas de la même façon.

Publicité

Les joueurs actuels se plaignent-ils trop ? D’après J.J. Redick, cette idée reçue est totalement fausse et il est même allé jusqu’à invoquer Michael Jordan pour appuyer sa thèse. Le débat risque de faire rage pendant encore un moment…

Déclarations Michael Jordan NBA 24/24

En direct : toute l'actu NBA