NBA – Une franchise déjà à fond sur Victor Wembanyama ?!

Le jeune intérieur de LDLC Asvel, Victor Wembanyama, a claqué un gros poste sur deux joueurs lors de la rencontre d'Euroleague face à Vitoria
Fraile / Parlons Basket

Si Victor Wembanyama ne devrait se présenter à la draft que dans un an, certaines franchises font déjà des pieds et des mains afin d’avoir une chance de le sélectionner. Une grosse cylindrée de l’Ouest serait d’ailleurs en train de faire le ménage, afin d’accueillir le pivot le moment venu !

Publicité

L’édition 2022 de la draft vient tout juste se s’achever, mais les yeux sont déjà rivés sur celle de l’année prochaine. 2023 va ainsi voir débarquer plusieurs jeunes pousses extrêmement prometteuses, comme le joueur US Scout Henderson. Mais c’est surtout du côté de l’Hexagone que l’attention est à son paroxysme, puisque Victor Wembanyama est annoncé comme le favori au first pick depuis belle lurette, par une grande majorité des analystes.

Le jeune intérieur français présente un potentiel gigantesque, certains affirmant même qu’il pourrait devenir le GOAT. La bataille pour le premier choix de draft va donc être d’une violence inouïe, et les Spurs feraient apparemment tout pour avoir la pole position. Cela fait un moment que Dejounte Murray est considéré en partance de leur côté, et on évoquait notamment un deal avec les Hawks qui enverraient John Collins en échange. Sauf que la contrepartie pourrait être en fait bien plus modeste !

Publicité

Les Spurs veulent accumuler les choix de draft pour 2023



En discutant avec plusieurs sources autour de la NBA, beaucoup pensent que les Hawks sont sur le point de monter un échange contre le guard All-Star de San Antonio, Dejounte Murray. Cependant, il semble que John Collins ne fasse pas partie de l’accord. Il tournerait plutôt autour de Danilo Gallinari et plusieurs choix du 1er tour. Les Spurs se préparent pour l’avenir et la draft de 2023.

Publicité

Dans la mesure où les Texans se sépareraient de leur meilleur joueur, ils pourraient se retrouver avec plusieurs choix au premier tour dans un an. Or, sans Murray pour les diriger, difficile de les voir terminer avec un bon bilan la saison prochaine. La franchise pourrait-elle carrément tanker en toute discrétion ? C’est bien possible, la perspective de récupérer Wembz à la draft étant extrêmement alléchante. Rappelons qu’il est le protégé de Tony Parker, ancien de la maison.

Dès lors, ils pourraient si nécessaire tenter un package avec plusieurs picks en échange du n°1, si jamais la lottery ne leur était pas favorable dans quelques mois. Une telle offre aurait de quoi séduire une équipe en reconstruction, et la tactique pourrait donc fonctionner. Au passage, pour la petite note historique : la dernière fois que les Éperons ont obtenu le premier choix, c’était en 1997. L’heureux élu d’alors, un certain Tim Duncan… et on connaît la suite. Bis repetita avec le Tricolore ?

Publicité

Dans les coulisses, les Spurs prépareraient ainsi déjà la draft 2023, souhaitant impérativement obtenir Victor Wembanyama. Étant donné la réussite des Texans avec les joueurs estampillés FIBA, le point de chute serait peut-être idéal pour la pépite de l’ASVEL.

Déclarations Les Français (NBA) NBA 24/24 Transferts & rumeurs Victor Wembanyama

En direct : toute l'actu NBA