France – Qui est Eve Wembanyama, la soeur de Victor ?

Eve et Victor Wembanyama
LDLC ASVEL (DR) / Fraile

Le sport coule dans les veines des Wembanyama depuis plusieurs générations, et c’est désormais le basket qui en a la primeur. Ainsi, Eve, grande soeur d’Oscar et Victor, montre l’exemple en étant joueuse professionnelle depuis plusieurs années. Présentation.

Publicité

Chez les Wembanyama, le sport occupe une place prépondérante. Il faut dire qu’avec un papa ancien spécialiste du triple saut, une maman ancienne basketteuse, et de tels gabarits, les enfants se destinaient forcément à s’essayer aux joutes sportives. Bien évidemment, le plus connu de la fratrie est Victor, déjà un phénomène mondial, scruté de toutes parts par les scouts, et en route pour la NBA dès l’été prochain. Pour sa dernière saison sur le sol français, il évoluera à Boulogne-Levallois l’an prochain, où il a signé en provenance de l’ASVEL.

L’ASVEL, c’est justement la nouvelle maison d’Oscar Wembanyama. Âgé de 15 ans, celui qui pratiquait d’abord le handball a rejoint le club rhodanien en provenance de Nanterre, comme son frère quelques années avant lui. Il tentera de se faire une place chez les U18 du club de Tony Parker.

Publicité

Eve Wembanyama, ainée et basketteuse professionnelle

Enfin, Eve Yema Wembanyama est l’ainée, du haut de ses 20 ans. La joueuse de 1m83 a commencé son parcours à l’ASVEL (là encore !), le temps d’engranger quelques micro-morceaux de matchs et de goûter très brièvement aux joies de l’Euroleague. C’est ensuite du côté de Calais en LF2 que celle qui est passée par plusieurs catégories jeunes en Equipe de France, s’adjugeant la médaille de championne d’Europe U16, a pu s’épanouir.



Avec l’équipe calaisienne, Eve Wembanyama a livré une première saison discrète d’apprentissage en 2020-21. Elle est montée en régime lors de l’exercice 2021-22, qu’elle a conclu avec des moyennes de 6.1 points et 3.8 rebonds. Son dernier match, face à Toulouse, a aussi été le plus réussi (13 points, 8 rebonds, 3 interceptions en 32 minutes de jeu). De quoi laisser entrevoir de belles choses pour l’avenir.

Publicité

En plus de mener une carrière qu’on lui souhaite la plus brillante possible dans les années à venir, la jeune femme a contribué, avec sa mère, à poser les jalons pour Oscar et Victor dans leur apprentissage. Le projet Wembanyama est en tout cas une grande réussite, puisque les trois rejetons, chacun à leur échelle respective, sont à des phases palpitantes et pleines de perspectives de leur carrière.

Reste à leur souhaiter que cette tendance se poursuive, et que chacun s’épanouisse dans son parcours. En allant, parce que leur âme de compétiteur l’exige, le plus haut possible.

Publicité

Eve Wembanyama a tout l’avenir devant elle, à l’image de ses deux frères. Les parents peuvent être fiers de leur progéniture, qui n’ont pas fini, on l’espère, de nous régaler !

Basket Féminin Victor Wembanyama

En direct : toute l'actu NBA