NBA – Un ancien coéquipier balance cash sur Rudy Gobert et le scandale COVID !

L'arrière star du Utah Jazz, Donovan Mitchell, a été l'auteur d'une sortie qui risque de ne pas être très bien reçue par son pivot français, Rudy Gobert
NBA (DR)

Rudy Gobert a réussi de très belles choses sur le terrain, il possède un palmarès impressionnant et un énorme contrat, mais pour certains, sa carrière se résumera toujours au scandale qu’a provoqué son test positif au COVID en 2020. Un ancien du Jazz a balancé cash à ce sujet.

Publicité

Rudy Gobert restera longtemps dans l’histoire de la ligue, lui qui s’impose comme l’un des meilleurs défenseurs de tous les temps avec ses trois titres de Défenseur de l’Année. Et ce n’est pas tout, puisqu’il est aussi impliqué dans l’un des échanges les plus controversés depuis bien longtemps, lui qui a rejoint Minnesota contre 5 choix du premier tour. Mais Rudy Gobert, dans la mémoire collective, c’est aussi ça :

Publicité

Georges Niang dévoile les coulisses du COVID de Gobert

Rudy Gobert est le premier joueur NBA à avoir été testé positif au COVID en 2020, et c’est « à cause » de lui que la saison a été suspendue pendant de longs mois. Beaucoup lui en ont voulu, certains ont même exprimé l’envie de lui casser la figure, mais qu’en est-il de ses coéquipiers du Jazz. De passage dans le podcast « Pardon My Take », l’ancien coéquipier du Français Georges Niang est revenu en détails sur cette affaire.



Quand je repense à cette affaire, ce qu’a fait Rudy Gobert avec les micros des journalistes c’était une blague incroyable. Mais sur le moment on a tous été choqués, et en plus il avait le COVID ! Ce qui est encore plus drôle c’est que je suis allé manger chez lui ce soir là, on jouait les Raptors à domicile. Il me disait qu’il ne se sentait pas bien avant le départ pour Oklahoma City, qu’il n’était pas dans son assiette.

Publicité

Le truc c’est que deux jours plus tôt, les autorités sanitaires nous ont expliqué qu’au moindre symptôme il fallait appeler un médecin et s’isoler. Dans l’avion pour OKC il était en sueur, il dégoulinait, mais on misait tous sur un rhume. Le lendemain il ne pouvait pas s’entrainer, et Jordan Clarkson n’arrêtait pas de répéter : « Rudy a attrapé cette merde, je le sais ».

En le voyant toucher les micros de tous les journalistes avec un grand sourire, il était difficile de savoir que Rudy Gobert ne se sentait pas bien. Pourtant, il a non seulement eu du mal à manger avec Georges Niang après cette conférence de presse lunaire, mais il a aussi fait le voyage jusqu’à Oklahoma City en sueur, sans doute gelé par les symptômes. S’il avait suivi les règles imposées par les autorités, la saison 2019-2020 ne se serait peut-être pas arrêtée le 11 mars.

Publicité

Aujourd’hui, Rudy Gobert ne serait qu’un joueur de plus positif au COVID, ce qui n’est plus du tout un événement. Mais à l’époque, et parce qu’il a été le premier, il a été pointé du doigt par ses collègues. Malgré tout, certains ont trouvé la situation marrante.

Déclarations Les Français (NBA) Minnesota Timberwolves NBA 24/24 Rudy Gobert Utah Jazz

En direct : toute l'actu NBA