NBA – Une piste des Lakers terminée : « C’est fini, il ne viendra pas »

LeBron James en colère après un coup de sifflet de l'arbitre
NBA (DR)

Si le marché de la NBA tourne globalement au ralenti pour cause de vacances estivales des uns et des autres, les Lakers continuent de travailler d’arrache-pied pour revenir au premier plan après leur pathétique saison 2021-2022. Malheureusement, une piste des pourpres et ors vient officiellement de tomber à l’eau.

Publicité

Les Lakers seront-ils de nouveau des contenders au printemps prochain ? A l’heure actuelle, et en dépit d’un effectif où figurent quelques noms ronflants, la réponse semble être « non ». Bloqués par les 47 millions de dollars de Russell Westbrook, les Angelinos ont une marge de manoeuvre ultra-limitée pour améliorer leur roster. Pour cette raison, les quelques signatures réalisées jusqu’à présent sont certes pertinentes, mais low cost (Thomas Bryant, Lonnie Walker IV, Troy Brown…).

S’il sera difficile de rendre le roster suffisamment compétitif pour exister dans la jungle de l’Ouest, le GM Rob Pelinka a un autre levier, plus facile à manier : le staff. Exit Frank Vogel, qui a fait les frais du désastre en premier, et bienvenue à Darvin Ham, qui aura la lourde tâche de redresser ces Lakers-là.

Publicité

Une recrue prestigieuse ne viendra finalement pas

Aux côtés du nouveau chef de file, le nom de Rasheed Wallace a longtemps été évoqué. En fait, il était presque quasiment acté il y a quelques semaines que le « Sheed » prendrait place sur le banc de touche aux côtés de Darvin Ham, qu’il connait particulièrement bien, pour apporter son expérience et sa dureté dans le vestiaire. Mais d’après les toutes dernières informations de Shams Charania, cette piste a été officiellement refermée :



Après de plus amples conversations, l’ancien All-Star Rasheed Wallace ne rejoindra finalement pas le staff de Darvin Ham, d’après des sources. La saison dernière, Wallace était assistant de Penny Hardaway à l’Université de Memphis.

Il y a quelques jours à peine, Ham faisait pourtant part de « discussions en cours » pour faire venir l’ancien joueur des Pistons, et un nouvel appel du pied avait été formulé. En vain.

Publicité

Qu’est-ce qui a fait capoter le deal ? A cet instant précis, nul ne le sait. Plusieurs internautes pointent une déclaration incendiaire de Wallace envers LeBron James à l’automne dernier. Dans une interview, le big man avait en effet estimé que le King « ne serait pas aussi dominant s’il avait joué à une autre époque ». Des propos qui, on l’imagine bien, n’ont dû que modérément plaire au natif d’Akron et à sa susceptibilité…

Toujours est-il que les fans des Lakers ne peuvent que déplorer cette signature avortée. Parmi les nombreux enseignements à tirer de la saison 2021-2022, celui d’un manque d’unité, de leadership et d’éthique dans le vestiaire était un des plus criants. Sheed aurait clairement aidé dans ce sens, d’autant que l’ancien de Détroit est une figure respectée par ses pairs.

Publicité

Il n’y aura pas de Rasheed Wallace aux Lakers, alors que tout semblait pourtant nous y prédestiner. Reste désormais à connaitre la raison de ce revirement de situation…

Los Angeles Lakers NBA 24/24

En direct : toute l'actu NBA