NBA – Shareef O’Neal fracassé cash par un ex-Laker

Le jeune prospect NBA Shareef O'Neal a réagi aux rapports faisant été de ses différents workouts avec des top-franchises de la ligue, dont les Los Angeles Lakers de LeBron James
G-League (DR) / Rawel Visual

Auteur d’une Summer League contrastée pour sa première dans le grand bain, Shareef O’Neal a reçu une excellente nouvelle récemment. Pas suffisant pour dissiper les doutes d’une légende des Lakers, qui a été plutôt cash au moment d’évoquer le rejeton du Shaq…

Publicité

Après un parcours NCAA compliqué, notamment marqué par une opération à coeur ouvert et des stats faiblardes, Shareef O’Neal a eu sa chance en Summer League avec les Lakers. Si les Angelinos ne l’ont pas conservé, « Reef » a suffisamment pu se montrer pour avoir une grosse opportunité :

Après avoir joué pour les Lakers durant la Summer League, Shareef O’Neal, fils du Hall of Famer Shaquille O’Neal, signe un contrat à 6 chiffres avec le G League Ignite.

Publicité

Pour un joueur aux stats plutôt médiocres à la fac, et qui n’a pas franchement cassé la baraque en Summer League, cette nouvelle ne peut être que réjouissante. Toutefois, le fils ainé du Shaq a encore beaucoup de travail avant de prétendre à la NBA si l’on se fie à l’avis d’une ancienne gloire des Lakers, qui n’a pas cherché à enrober les choses au micro de TMZ :



Byron Scott dresse un constat violent sur Shareef O’Neal

Je pense qu’il n’avait pas vraiment l’air à sa place. Il n’était pas prêt, point. Il a beaucoup de chemin à parcourir. Il a le talent, il est évidemment très athlétique. Mais il doit changer pas mal d’autres choses. Est-ce qu’il peut aller en NBA ? C’est possible… Je pense que la chirurgie a eu un gros impact. On ne peut pas le nier.

Publicité

Scott n’est pas le seul à penser que Shareef n’était pas franchement prêt au plus haut niveau. Là où Scotty Pippen Jr s’est senti comme un poisson dans l’eau, au point de s’attirer les louanges de LeBron James, O’Neal a parfois eu des difficultés à se situer sur le parquet, et à évoluer au rythme requis face à des joueurs professionnels pourtant parfois loin d’être de grands cadors.

En revanche, personne ne peut nier la combativité de « Reef », lui qui a déjà traversé de très nombreuses épreuves dans sa vie, et qui a bataillé dur pour s’obtenir comme un grand ce joli contrat en G League. Reste désormais à faire mentir les détracteurs, une fois de plus, pour aller toucher du doigt la NBA, la vraie.

Publicité

Byron Scott a été cash au sujet de Shareef O’Neal, honnête comme à son habitude. Le jeune joueur n’a plus qu’à se servir de cette sortie comme motivation supplémentaire. Une fois de plus.

Los Angeles Lakers NBA 24/24 Shareef O'Neal

En direct : toute l'actu NBA