NBA – « Zion ? Je ne vais pas le tuer autant que j’en aurais envie »

L'intérieur NBA star des New Orleans Pelicans, Zion Williamson
NBA (DR)

Alors qu’il essaie de changer le cours de sa carrière et d’enfin prendre son envol en NBA, Zion Williamson a vu une clause quelque peu embarrassante de son contrat être révélée. Un avenant un peu particulier qui concerne son poids, et qui a fait réagir cash un joueur qui connaît plutôt bien ce problème…

Publicité

Zion Williamson le sait : si ce n’est pas maintenant ou jamais, ça y ressemble. Pour sa 4ème saison dans la ligue, déjà, et tout juste auréolé d’une extension de contrat juteuse, l’ancien de Duke doit prouver qu’il est capable de s’adapter aux exigences de la NBA. La première étape en la matière ? Maîtriser son poids, évidemment. Et pour s’en assurer, les Pélicans ont inclus une clause bien précise qui empêche le Z de faire exploser la balance, sous peine de sanctions financières !

Une solution peut-être un peu extrême, certes, mais tout à fait justifiée selon Kendrick Perkins. Lui-même ayant parfois eu du mal à maîtriser son poids Big Perk n’est pas choqué par une telle procédure. Toutefois, il s’est montré cash sur la situation de Williamson, comme pour le rappeler à ses devoirs :

Publicité

Jugement cash de Big Perk sur Zion Williamson

Normalement, c’est une clause qu’un offensive linesman (poste en NFL, ndlr) a dans son contrat. Zion a embauché de nouvelles personnes dans son équipe, et il est clair qu’ils travaillent très bien au niveau de son marketing, de sa communication. Donc, il essaie de changer les choses. Il essaie. Alors je ne vais pas le tuer autant que j’en aurais envie.



Mais le fait que sa clause de poids + masse graisseuse soit à 295 me dit une chose, et une chose seulement : son style de vie et ses habitudes hors des parquets ne sont pas au niveau requis.

Publicité

Des propos pleins de justesse de la part de Perkins, qui pointe à juste titre que Zion a commencé à œuvre pour changer les choses. L’ajout d’un nouveau coach personnel, ainsi qu’un chef-cuisinier dévolu à l’élaboration scrupuleuse de ses repas, sont autant d’actions qui témoignent d’une prise de conscience de la part du colosse.

Rappelons enfin que de telles clauses de poids, bien que rares, ont déjà été utilisées à travers la NBA, parfois avec succès. C’était notamment le fonctionnement des Spurs avec Boris Diaw, qui a permis au Français d’être un des éléments-clés des Spurs joga bonito du milieu des années 2010. À Zion de suivre ses traces et d’utiliser cette clause pour passer un cap.

Publicité

Zion Williamson l’a enfin compris : être une star durable en NBA requiert des sacrifices, et une hygiène de vie au dessus de la moyenne. Après 3 ans à regarder la plupart des matchs depuis les tribunes ou le banc de touche, l’heure est venue d’agir. Et c’est tout ce qu’on souhaite.

Déclarations NBA 24/24 New Orleans Pelicans Zion Williamson

En direct : toute l'actu NBA