NBA – Grosse inquiétude pour les Knicks, leur futur menacé !

L'arrière NBA français des New York Knicks, Evan Fournier, est revenu avec franchise sur son utilisation au sein de la franchise
Rawel Visual

Les Knicks ont toujours envie de revenir au sommet de la conférence Est, avec un certain intérêt pour Donovan Mitchell, disponible au Jazz. Néanmoins, et avant de se projeter trop loin, la franchise va devoir se méfier de la NBA, qui pourrait sanctionner dans un avenir proche. En cause ? La même histoire que les Sixers. Attention à la punition, possiblement sévère.

Publicité

Décevants la saison passée, les Knicks n’ont pas caché leur ambition à l’Est. Avec Julius Randle, Evan Fournier et compagnie, l’équipe de la Big Apple rêve de rivaliser avec les meilleures équipes. Les dirigeants ont peut-être trouvé leur meneur du futur, en la personne de Jalen Brunson, qui est venu renforcer cet effectif au début de l’été. Un petit risque pour un joueur qui sort d’une belle saison à Dallas (16.3 points de moyenne), mais avec un contrat de 104 millions sur les 4 prochaines saisons.

Sanctions à venir chez les Knicks ?

Si l’ancien texan ne parvient pas à confirmer, on imagine que le front office pourra regretter son choix. Aucune garantie, d’autant que la franchise pourrait en plus voir son avenir être menacé. En cause, des irrégularités concernant la signature de Brunson. On apprend via Chris Haynes, qui travaille à Yahoo Sports, que la NBA a débuté une enquête pour savoir si des contacts ont eu lieu avant la free agency.

Publicité



La NBA a débuté une enquête concernant les New York Knicks pour possible tampering concernant la signature de l’agent libre Jalen Brunson. La NBA va chercher à savoir si les Knicks ont établi un contact avec Jalen Brunson avant le début de la free agency.

Pour rappel, il est interdit de débuter des conversations avant la période de free agency. Les équipes, ainsi que les joueurs, doivent attendre l’ouverture du marché pour négocier, ce qui est rarement respecté. C’est pour ça que très souvent, Adrian Wojnarowski, Shams Charania et compagnie annoncent des deals conclus avant le départ.

Publicité

Les Knicks sont concernés, tout comme les Sixers avec la signature de James Harden et PJ Tucker. En sachant que le contrat de Brunson était connu fin juin, il ne fait que peu de doutes sur le fait que New York a enfreint les règles. Désormais ? Une possible amende, ou bien dans le pire des scénarios, le retrait d’un ou plusieurs tours de draft. Tout va dépendre de ce que découvre la ligue.

Des news ont rapporté avant le début de la free agency, le 30 juin, que les Knicks avaient déjà un accord en place avec Brunson, pour un contrat de 104 millions sur 4 ans. Brunson devait rencontrer plusieurs équipes au début de la free agency, mais n’a finalement discuté qu’avec les Knicks, obtenant son contrat.

Publicité

Les Knicks ont-ils enfreint les règles dans le dossier Jalen Brunson ? C’est fort probable, mais ce n’est pas comme si la franchise était la seule à procéder ainsi. De nombreux accords ont fuité avant l’ouverture du marché, ce qui veut dire que la NBA a du travail. Un feuilleton encore loin d’être terminé.

NBA 24/24 New York Knicks

En direct : toute l'actu NBA