NBA – « Team USA 2012 aurait battu la Dream Team de Jordan »

La légende NBA des Chicago Bulls, Michael Jordan, ici sous les couleurs de Team USA lors des Jeux olympiques 1992
Olympics (DR)

Dans l’esprit de nombreux fans de basket, aucune équipe ne sera aussi dominante et forte que la Dream Team de 1992. Michael Jordan, Magic Johnson, Larry Bird, John Stockton, Charles Barkley… que des grands noms ! Mais pour un champion olympique, cet effectif ne vaut rien face à l’équipe de 2012.

Publicité

Dans l’esprit de nombreux fans de basket et de nombreux observateurs, aucune équipe n’est plus mythique que la légendaire Dream Team des Jeux Olympiques de 1992. Il faut dire que les Hall of Famers y étaient nombreux, et le niveau affiché sur le terrain était tout bonnement hallucinant. Empiler autant de grands joueurs, autant d’égos surdimensionnés aurait pu être nocif, mais l’équipe a décroché la médaille d’or sans prendre le moindre temps mort…

Si Michael Jordan était évidemment le joueur le plus attendu chez Team USA, celui qui faisait se déplacer les foules, il a aussi été sérieusement épaulé par Magic Johnson, meilleur meneur de tous les temps (même si Stephen Curry a son mot à dire avec son dernier titre), mais aussi par un Charles Barkley au sommet de son art et absolument injouable sur le plan physique.

Publicité

Pour Iguodala, Team USA 2012 domine la Dream Team

Pour autant, d’après Andre Iguodala, la Dream Team n’est pas forcément la meilleure équipe assemblée dans l’histoire de ce sport, puisqu’elle n’est même pas la meilleure Team USA. Dans son podcast, le multiple champion NBA a expliqué pourquoi il préférait l’équipe de 2012 à celle de 1992. Il en faisait évidemment partie, ce qui a du jouer sur sa décision :



Je ne vais pas t’en vouloir (en parlant à Evan Turner, le co-animateur, NDLR) de choisir les Bulls de 1996 plutôt que les Warriors de 2017, puisque moi aussi, dès qu’une équipe à Michael Jordan dans l’effectif, je suis obligé de la choisir. Sauf si on parle de l’équipe Team USA 2012 face à celle de 1992. Je ne choisis pas la Dream Team dans ce cas de figure.

Publicité

Si l’équipe de 1992 se reposait sur Michael Jordan, Magic Johnson et un Larry Bird sur la fin, ainsi que des légendes comme John Stockton et Charles Barkley, celle de 2012 s’appuyait sur LeBron James, Kobe Bryant, Kevin Durant, Chris Paul, et un joueur comme Carmelo Anthony, qui n’a jamais été aussi fort que dans le contexte FIBA. Difficile de détacher un favori, le match aurait été serré entre ces effectifs d’exception. Pour le plaisir, petit souvenir de la démonstration face au Nigeria :

Publicité

Comme souvent dans les débats qui opposent des équipes de générations différentes, il est presque impossible de faire un choix. Team USA 2012 avait des qualités évidentes qui manquaient chez la Dream Team, et inversement.

Andre Iguodala Déclarations Golden State Warriors International NBA 24/24 Team USA

En direct : toute l'actu NBA