NBA – Les atroces messages reçus par Vanessa Bryant bientôt révélés

Vanessa Bryant, la femme de la légende NBA des Los Angeles Lakers, Kobe Bryant, a révélé les terribles menaces qu'elle reçoit depuis la tragique disparition de son mari
@vanessabryant / Joseph A. Lee (CC)

Suite à l’accident menant à la mort de Kobe Bryant, sa femme Vanessa a reçu d’horribles messages de la part de certains membres des forces de l’ordre du Comté de Los Angeles. Elle va d’ailleurs pouvoir en dévoiler publiquement la teneur, prochainement. Cette annonce pourrait bien faire basculer l’issue du procès entre les deux camps.

Publicité

Deux ans et demi après le décès de Kobe Bryant, ses proches ne sont toujours pas en mesure de pouvoir tourner la page. En effet, la famille du Mamba est toujours en pleine guerre juridique contre le Comté de Los Angeles, exigeant une sanction contre certains membres des forces de l’ordre. En cause, des photos prises par ces derniers sur le lieu de l’accident d’hélicoptère et diffusées publiquement par la suite, y compris du cadavre de l’ancien Laker.

Depuis cette honteuse révélation, Vanessa Bryant poursuit les officiers en question, allant même jusqu’au procès pour que justice soit rendue. Elle vient d’ailleurs d’obtenir une autorisation qui pourrait s’avérer décisive : dévoiler certains messages qui lui ont été envoyés par les accusés, dans lesquels elle a notamment reçu des menaces. Bien que le juge ait refusé qu’elle puisse les montrer tous, ceux qui ont été envoyés après ce terrible scoop ont été considérés comme recevables, ainsi que l’explique le site Law & Crime :

Publicité

Les jurés vont voir les SMS honteux reçus par Vanessa Bryant

Les avocats représentant Vanessa Bryant dans son procès contre le comté de Los Angeles ne seront pas autorisés à montrer aux jurés les messages de raillerie sur les médias sociaux qu’elle a reçus au sujet de la mort de Kobe Bryant avant qu’il ne soit de notoriété publique que les adjoints du shérif et les pompiers avaient diffusé des photos graphiques.



Ils seront toutefois autorisés à présenter les messages qu’elle a reçus par la suite, dont un qui menaçait de « publier les images du corps de Kobe » et un autre qui contenait une photo aérienne de l’accident d’hélicoptère du 26 janvier 2020, dont le juge de district John F. Walter a dit qu’on pouvait en déduire qu’il s’agissait d’une photo du comté, l’une des nombreuses décisions clés rendues vendredi avant le procès.

Publicité

Représentant le comté de Los Angeles, l’avocate Mira Hashmall a déclaré que « le comté n’est pas responsable des trolls sur Internet » et que les messages sont « des ouï-dire classiques ». Mais si Walter est d’accord sur le fait qu’il s’agit de ouï-dire, il a déclaré que les messages répondent aux critères légaux d’admission au procès parce qu’ils ne seront pas présentés aux jurés pour qu’ils les acceptent comme une vérité ; ils seront plutôt présentés pour démontrer l’état d’esprit de Bryant quand elle les a lus. L’un des messages interdits est « reconnu comme pertinent en tant que raillerie », a déclaré Walter.

En d’autres termes, les jurés présents lors de ce procès vont pouvoir se faire une idée très concrète de l’état émotionnel de la veuve de Vino, suite au drame qui l’a frappé ainsi que le monde du sport en janvier 2020. La défense a bien sûr déjà commencé à dénigrer autant qu’elle pouvait ces pièces à conviction, mais même elle n’a pas pu remettre suffisamment en cause le caractère crucial de ces messages. Avec une telle carte en main, le dossier pourrait rapidement être plié.

Publicité

À défaut de pouvoir montrer tous les messages terribles qu’elle a reçu suite au décès de Kobe, Vanessa Bryant va au moins être en mesure d’en présenter une partie au jury. Suffisant pour convaincre ce dernier de rendre un verdict en sa faveur ? Étant donné la nature de ces SMS, c’est possible.

Kobe Bryant NBA 24/24

Toute l'actu NBA