NBA – « Il y a de fortes chances que cette star des Warriors parte l’été prochain »

NBA Curry soutient Thompson après son craquage
@NBCSWarriors / NBA (DR)

Si les Warriors ont toutes les raisons d’avoir le sourire après avoir glané leur 4ème bague en 7 ans, la franchise doit tout de même gérer une situation périlleuse dans les mois à venir. Et parce qu’on ne fait pas d’omelette sans casser des oeufs, un des gros noms de l’effectif a de fortes chances de prendre la porte l’été prochain. On fait le point.

Publicité

Des problèmes de riche, certes, mais des problèmes quand même. Champions NBA après avoir maîtrisé de bout en bout les derniers playoffs, les Warriors ne sont pas rassasiés et entendent bien viser un nouveau titre l’année prochaine – en dépit des sceptiques. Toutefois, cet objectif ne doit pas faire oublier la situation salariale très complexe de la franchise californienne, qui fait déjà exploser la luxury tax et qui pourrait devoir payer une somme colossale.

Pas besoin d’être un doctorant en mathématiques pour le comprendre : il est impossible d’avoir 5 contrats maximum dans une même équipe, et Steph Curry, Klay Thompson, Draymond Green, Andrew Wiggins et Jordan Poole ne pourront pas chacun être payés à cette hauteur. En bref, il va falloir faire des choix.

Publicité

Jordan Poole, un départ qui se rapproche à vitesse grand V

Si le Big Three historique semble intouchable, ne serait-ce que par culture et loyauté, les regards se portent naturellement vers Wiggins et Poole. Il apparait quasi-certain qu’au minimum l’un d’eux quittera le navire prochainement. Ces derniers jours, le focus est plus pressant sur le jeune guard, qui est éligible à une extension cet été et qui sera surtout agent-libre restreint à l’été 2023 s’il ne la signe pas (pour l’instant, les Warriors n’ont rien proposé).



Si l’on en croit le site Heavy, les Warriors ne s’aligneront pas sur les grosses offres que Poole recevra inévitablement, ce qui mènera à un départ pour un chèque bien plus juteux que Golden State peut offrir :

Les Warriors peuvent ne pas proposer d’extension à Poole s’ils le souhaitent, ce qui lui permettrait de devenir agent libre restreint l’été prochain. Si tel est le cas, un exécutif de la ligue estime qu’au moins une équipe avec du cap space proposera un gros montant :

« Je me méfierais du Magic, qui fera sûrement une offre s’il est restreint. D’autant qu’il y a de fortes chances que les Warriors ne matchent pas l’offre ».

Publicité

C’est un secret de polichinelle en NBA, mais la donne est claire : Golden State n’entend pas payer un contrat volumineux à Poole, quand d’autres franchises mettront la main à la poche. Le joueur, qui sort de premiers playoffs ultra-réussis et qui ne compte pour l’instant qu’un modeste contrat, fera des finances sa grande priorité, afin de sécuriser le fameux contrat qui change une vie et celle de ses proches. Dans ces conditions, le départ sera quasi-acté pour l’été 2023 si aucune extension n’est signée dans les jours qui viennent.

Publicité

Excellent avec les Warriors, Jordan Poole s’est mis en position d’empocher un énorme chèque lorsque l’intersaison 2023 débutera. Il y a toutefois fort à parier que les Warriors n’en seront pas les signataires, et c’est ailleurs, par exemple à Orlando, que le shooteur devrait être amené à poursuivre sa carrière. Affaire à suivre, mais le chemin pris semble assez net.

Golden State Warriors NBA 24/24

Toute l'actu NBA