UFC Paris – L’info cruciale que Ciryl Gane a gardé ultra secrète jusqu’à son combat !

UFC Paris - Ciryl Gane vs Tai Tuivasa : date, heure du combat, quelle chaine ?
UFC ( DR)

Vainqueur du choc de l’UFC Paris aux dépens de Tai Tuivasa, Ciryl Gane avait caché une donnée majeure à son adversaire jusqu’à leurs retrouvailles dans l’octogone. C’est ce qu’a en effet avoué le Français dans une confession choc au micro de RMC Sport !

Publicité

Si les juges avaient dû rendre leur décision à l’issue des trois premiers rounds, celle-ci aurait sans aucun doute penché en sa faveur. Toutefois, Ciryl Gane a préféré abréger les débats lors de l’UFC Paris, et s’est imposé sur un KO qui fait quelque peu polémique depuis. Le Français avait malgré tout de quoi savourer devant son public, d’autant plus en tenant compte de la révélation qu’il a livrée quelques minutes plus tard.

Ciryl Gane a combattu blessé face à Tai Tuivasa

Auteur d’une prestation dominante face à l’un de ses plus grands rivaux dans la division des poids lourds, Tai Tuivasa, Gane présentait pourtant une faiblesse de taille face à lui. En effet, outre sa puissance de frappe moindre par rapport à celle de son adversaire, Bon Gamin s’est présenté très amoindri dans l’octogone de l’Accor Arena… et même blessé ! C’est ce qu’il a dévoilé au micro de RMC Sport après sa démonstration :

Publicité



Ciryl Gane : Je vais vous lâcher une petite info : j’ai cassé ma côte. Elle était fracturée et déplacée il y a un peu plus de trois semaines, mais j’ai combattu. C’était impossible d’annuler le combat, et vous avez compris pourquoi ! (…) On a essayé de garder ça en interne.

Une volonté qui peut clairement s’expliquer, puisque la fuite de cette information dans les médias aurait pu donner des idées et un plan tactique évident à Tai Tuivasa.

Publicité

S’il avait eu écho de cette blessure, l’Australien aurait certainement cherché à en tirer profit durant le combat, en ciblant notamment les côtes de Gane pour l’affaiblir au maximum, et lui asséner un possible TKO. Le natif de La-Roche-sur-Yon n’est d’ailleurs toujours pas sûr d’être remis de sa blessure :

J’ai pas pu m’entraîner pendant plus d’une dizaine de jours. On a repris les entrainements deux semaines avant (le combat), on a repris les grosses séances de sparring, mais on avait peur que ça re-pète, parce que c’était pas fixé. Je sais même pas si c’est encore bien fixé, en fait !

Cette contrariété physique, intervenue quelques jours seulement avant le grand soir, n’est pas sans rappeler celle subie par Francis Ngannou en marge de l’UFC 270. Et si elle n’avait à l’époque pas permis à Ciryl de l’emporter, c’est cette fois-ci à lui qu’elle a porté chance !

Publicité

Touché aux côtes quelques jours seulement avant l’UFC Paris, Ciryl Gane a malgré tout honoré l’événement par sa présence, et en est même ressorti comme le grand vainqueur. Une belle revanche pour celui qui avait été moqué suite à sa défaite face à un Francis Ngannou touché au genou !

Ciryl Gane Fight Multisports UFC

Toute l'actu NBA