EDF – Furax, les Italiens se lâchent après le match contre les Bleus !

FIBA (DR)

Si la France s’est qualifiée pour le dernier carré de l’EuroBasket ce mercredi soir après un nouveau scénario miracle, ce n’est évidemment pas le cas de l’Italie. Les hommes de Gianmarco Pozzecco étaient très furieux après la partie, notamment contre les arbitres, qui n’ont pas réalisé une bonne prestation selon l’entraîneur. Une frustration légitime ?

Publicité

Alors que l’équipe de France est en demi-finale de cet EuroBasket (le résumé ici) et entrevoit la perspective d’une médaille, l’ambiance est nettement plus morne en Italie. La déception règne chez Simone Fontecchio et ses collègues car la victoire semblait toute proche, notamment à la fin du quatrième quart-temps avec ces fameux deux lancers qui auraient pu sceller le succès. À la place, la France a réussi à revenir pour finalement renverser la partie en prolongation, comme face à la Turquie.

L’Italie en colère après la défaite face aux Bleus

Ce gros match remporté par les hommes de Vincent Collet, très costauds mentalement, a néanmoins suscité une certaine colère en face. Pas forcément dirigée contre Rudy Gobert et ses coéquipiers, non, mais plutôt contre les arbitres, qui sont décidément dans l’oeil du cyclone durant cet Euro. Plusieurs coups de sifflet ont été douteux dans le final, ce qui a énervé Nicolo Melli, l’un des cadres du roster :

Publicité

Tout le monde dit que cet EuroBasket est le meilleur en terme de talent. En tant que joueurs, nous avons besoin de la meilleure organisation, arbitres, hôtels, tout. Il n’y a que comme ça que nous pouvons avoir le meilleur tournoi.

Je n’ai jamais rien dit sur l’arbitrage, jamais dans ma carrière. Mais la FIBA doit faire quelque chose… Pas à cause de notre match. Mais parce que trop d’erreurs se sont produites durant cet Euro.

Si Melli cite plusieurs exemples, on a rapidement compris que la performance des officiels n’avait pas plu aux Italiens, notamment la faute technique sévère pour flopping adressée à Marco Spissu dans le money-time sur un écran de Rudy Gobert (dont la décla d’après-match est déjà au panthéon !)



Le plus en colère ? Le coach, Gianmarco Pozzecco, qui a notamment pris une faute technique pour s’être énervé auprès des arbitres :

Je veux simplement dire une chose à propos de l’arbitrage : pourquoi nous avons un replay disponible immédiatement ? Pourquoi ? Pour s’amuser ? Juste pour payer quelqu’un en plus pour qu’il reste avec nous ? Pourquoi on ne l’utilise pas quand c’est nécessaire ? Pourquoi ? Pourquoi il a refusé de me serrer la main après le match ? Pourquoi ?

Publicité

Nous avons besoin de nous réunir avec tous les coachs concernés, pour tenter de trouver des solutions à ce sujet. Il y a trop de blessures. Les joueurs sont les protagonistes de ce sport, personne d’autre. Nous devons les protéger.

Un discours très fort de la part du bouillonnant Pozzecco, qui a passé une bonne partie de sa conférence de presse à encenser ses joueurs en dépit de la défaite.

Publicité

L’Italie est en colère après la défaite contre les Bleus, mais plutôt contre les arbitres que contre Evan Fournier et consorts. Mais au delà du courroux envers les officiels, l’Equipe de France semblait tout simplement être la meilleure équipe ce mercredi à Berlin. Et, au fond, Pozzecco et Melli le savent sûrement.

Equipe de France (M) International

Toute l'actu NBA