NBA – Giannis revient cash sur son geste polémique en direction de LeBron !

La superstar NBA des Milwaukee Bucks, Giannis Antetokounmpo, a imité une dinguerie de LeBron James
NBA (DR)

Souvent considéré comme le successeur de LeBron James ces dernières années, Giannis Antetokounmpo avait assumé ce statut avec une célébration controversée face au King. Célébration qu’il vient enfin d’expliquer avec des arguments… inattendus !

Publicité

Comme tous les grands joueurs, il a tendance à briller de mille feux face à une grosse adversité. Pas étonnant, dès lors, que Giannis Antetokounmpo sorte le grand jeu lorsqu’il affronte LeBron James. Le 19 décembre 2019, il avait par exemple compilé 34 points, 11 rebonds et 7 passes en 32 minutes face aux Lakers du King. En feu, il s’était même permis… d’enfiler une couronne suite à son 5ème tir à 3 points de la soirée :

Publicité

Giannis calme le jeu sur son couronnement contre LeBron

En osant s’auto-proclamer roi devant les yeux de LeBron, Giannis avait forcément provoqué un énorme buzz sur les réseaux sociaux à l’époque. Pour beaucoup, ce geste s’apparentait à une véritable passation de pouvoir entre la star des Bucks et son aîné. Et pourtant, d’après le Greek Freak, cette séquence ne méritait pas du tout une telle interprétation, comme il l’a affirmé lors de son récent passage dans NBA Today :



Publicité

Tout d’abord, ça n’avait rien à voir avec LeBron. C’était simplement une référence à mon nom de famille. « Ante » veut dire couronne. Tokounmpo, c’était le nom de famille nigérian de mon père, et on a fait un mélange de tout ça pour qu’en gros, ça veuille dire « Roi Tokounmpo ». Mais littéralement, c’est « la couronne qui revient d’au-delà des mers ».

Une version qui peut paraitre un peu tirée par les cheveux aux yeux de certains, mais sur laquelle Giannis n’a pas du tout souhaité plaisanter. De quoi éteindre définitivement l’incendie qu’il avait pu déclencher trois ans plus tôt :

Dans mon village, je suis un prince ! Et ne rigolez pas, je suis très sérieux. J’ai du sang royal en moi. Mes frères et moi devront prendre soin de notre petit village de 1.000 habitants quand mes parents ne pourront plus.

Publicité

Fier de ses origines nigérianes, Giannis Antetokounmpo y fait d’ailleurs référence au moment de justifier son auto-couronnement face à LeBron James. Après le « Greek Freak », il risque donc tôt ou tard de recevoir le prestigieux surnom de « Greek King » !

Déclarations Giannis Antetokounmpo LeBron James Milwaukee Bucks NBA 24/24

Toute l'actu NBA