NBA – « Je pensais qu’on avait recruté LeBron juste pour qu’il m’aide à scorer »

LeBron en remet une couche et tacle à nouveau le boss des Lakers !
NBA (DR)

Érigé comme la star de ses équipes depuis sa première saison dans la ligue, LeBron James a cependant dû faire ses preuves avant de faire l’unanimité. La preuve, avec la vieille déclaration sidérante d’un de ses anciens coéquipiers aux Cavaliers !

Publicité

En recevant l’étiquette de « Chosen One » dès son cursus de lycéen, il pensait peut-être qu’il n’aurait jamais à prouver sa valeur en NBA. D’ailleurs, LeBron James a rapidement prouvé sur les parquets de la ligue qu’il n’avait pas usurpé ce statut. Et pourtant, son intégration sur le circuit, et même dans son équipe, ne s’est pas faite aussi naturellement que prévu.

Le Cavalier qui voyait LeBron James comme un role player

Logiquement sélectionné en 1ère position de la Draft 2003, LeBron débarquait alors dans les rangs de Cavaliers bons derniers de la conférence Est (17-65). En quête d’un prospect générationnel capable de chambouler son destin, la franchise s’appuyait à l’époque sur le modeste Ricky Davis pour mener son attaque. Ce dernier s’est pourtant montré surpris de devoir céder son costume de leader à LBJ :

Publicité



Je pensais qu’on avait recruté LeBron juste pour qu’il m’aide à scorer.

Une sortie hallucinante aujourd’hui, mais qui pouvait en partie s’expliquer à l’époque. En effet, Davis sortait alors d’une saison à 20.6 points par match, et se plaçait comme l’arme offensive n°1 des Cavs. Il ne s’attendait dès lors pas à voir un gamin de 18 ans, aussi fort soit-il, lui piquer son rôle.

Publicité

Il n’était d’ailleurs pas le seul à penser de la sorte, puisque Carlos Boozer s’est pour sa part étonné que Cleveland drafte un ailier, puisqu’il considérait Davis bien meilleur que LeBron. Tout cela n’a quoi qu’il en soit pas de quoi surprendre venant de l’ancien scoreur, dont le souvenir le plus mémorable dans la ligue reste sa tentative échouée de triple-double… en shootant vers son propre panier.

Publicité

Attendu comme un futur grand à sa sortie de high school, LeBron James était pourtant perçu comme un simple lieutenant par Ricky Davis. Bilan des courses : c’est bien ce dernier qui a été tradé en décembre 2003, laissant pleinement la place au King !

Cleveland Cavaliers Déclarations LeBron James NBA 24/24

Toute l'actu NBA