NBA – « Les scouts étaient venus voir Wembanyama, mais c’est lui qui a fait le show »

FIBA (DR)

Attraction de la Betclic ÉLITE cette saison, Victor Wembanyama risque de remplir à lui seul la salle des Metropolitans 92 dans les prochains mois. Ce mardi, en revanche, un de ses talentueux coéquipiers lui a clairement volé la vedette !

Publicité

Le Palais des Sports Marcel-Cerdan ne devrait que rarement manquer de spectateurs. Arrivé cet été à Boulogne-Levallois, Victor Wembanyama se place comme la nouvelle tête d’affiche de l’équipe. En tant que futur 1st pick de draft NBA annoncé, il attirera sans doute une flopée de scouts de la grande ligue à chacune de ses sorties. Cela était encore le cas ce mardi, lors de la rencontre entre les Metropolitans et l’Élan Béarnais.

Victor Wembanyama dans l’ombre d’Hugo Besson

Auteur de séquences une nouvelle fois impressionnantes, Wembanyama n’a cependant pas eu droit à un match des plus aisés. Rapidement embêté par un problème de fautes, le jeune intérieur français n’a dès lors eu droit qu’à 20 minutes de jeu, pour un bilan de 10 points, 8 rebonds et 3 passes. Pendant ce temps, c’est un certain Hugo Besson qui a porté les Mets avec une grosse prestation !

Publicité



Agressif vers le panier, Besson a également fait parler son intelligence à chacune de ses entrées en jeu. En 18 minutes, il est ainsi parvenu à compiler 18 points, 2 rebonds, 4 passes décisives… et même un contre ! Pas étonnant, dès lors, qu’il ait terminé avec la meilleur évaluation de son équipe (20) dans cette large victoire (82-59). Une performance qui n’est pas passée inaperçue outre-Atlantique.

Publicité

En effet, en faisant équipe avec Wembz, Besson savait qu’il disposerait d’une jolie plateforme pour se montrer auprès des Bucks, qui l’ont drafté en juin dernier, mais aussi des autres franchises de la ligue. Rafael Barlowe, réputé dans le milieu du scouting, a d’ailleurs tenu à lui rendre justice ces dernières heures sur Twitter :

Les scouts étaient venus voir Wembanyama, mais c’est Hugo Besson qui a fait le show.

Publicité

Déjà intéressant lors de la première journée, Hugo Besson a véritablement flambé face à Pau-Lacq-Orthez, contrairement à Victor Wembanyama. Un bon moyen pour lui de faire sa publicité aux États-Unis, où sa cote pourrait continuer de grimper à ce rythme !

Déclarations Les Français (NBA) NBA 24/24 Victor Wembanyama

Toute l'actu NBA