UFC – Face à la mort, Dana White explique ce qu’il va faire

Dana White insulte Francis Ngannou et son clan
@danawhite @francisngannou

Après ses révélations très sérieuses sur son état de santé, Dana White n’a pas échappé à des questions concernant l’avenir de l’UFC lors de son dernier passage en conférence de presse. Sans éluder le sujet, le boss de la fédération a répondu cash aux spéculations, et a exposé son plan.

Publicité

Les dernières semaines ont été mouvementées pour Dana White. En plus d’un week-end qui a tourné au chaos à l’UFC 279, l’homme d’affaires a dû composer avec de très sérieux soucis de santé. Le natif du Connecticut, désormais âgé de 53 ans, a en effet reçu un ultimatum de son médecin : changer de style de vie, ou mourir dans les 10 ans qui viennent à coup sûr (le détail des révélations choc ici).

Confronté de près à la mort, White a vécu la situation comme un véritable électrochoc. Dès le violent rappel à l’ordre de son médecin, le boss de l’UFC a changé de mode de vie, pour des résultats probants. Une perte de poids rapide, des sensations retrouvées, et une approche saine de son quotidien : voilà qui a requinqué le patron, lancé sur la bonne voie !

Publicité

Confronté à la mort, Dana White évoque l’avenir de l’UFC

L’épisode a néanmoins laissé des traces et a fait se poser une question majeure à bon nombre de suiveurs du MMA : « Que se passerait-il sans Dana White ? » Le mieux reste encore de poser la question au principal intéressé, histoire aussi de savoir s’il entend lâcher les rênes pour se concentrer sur sa remise en forme. C’est ce qu’a fait un journaliste, et le businessman a répondu cash :



Publicité

White : « Quand je partirai, si je pars un jour… (Il coupe) J’ai une super équipe en place, j’espère que j’ai construit un business qui durera de nombreuses années, bien après ma mort ou mon départ… Mais je pense que l’UFC sera très différente quand je ne serai plus là. Très différente. Mais elle sera toujours là. »

Journaliste : « Mais un départ n’est pas envisagé dans le futur proche ? »

White (catégorique) : « Non. Malheureusement pour vous, les gars, je vais encore rester un bon moment »

Clair, net et précis : retapé par sa prise de conscience récente, Dana White semble encore plus déterminé à gérer l’UFC que jamais. C’est donc bel et bien lui qui continuera de mener sa fédération d’une main de fer… au grand regret, on l’imagine, des combattants en beef avec lui tels que Francis Ngannou.

Publicité

Dana White a été confronté à sa mortalité comme il ne l’avait jamais été dans sa vie, et ses révélations ont eu un tel poids que même les journalistes américains se sont saisis de la question. La mise au point a toutefois été sans appel : le boss va mieux, et il reste aux manettes. Pour encore très longtemps.

Dana White Fight Multisports UFC

Toute l'actu NBA