UFC – Remonté, Francis Ngannou pose un énorme ultimatum à Dana White !

La superstar de l'UFC Francis Ngannou pourrait-elle prochainement être écartée du circuit ? Le boss de la fédération, Dana White, a rendu son verdict
@francisngannou / @danawhite

Bien qu’indisponible en raison d’une blessure au genou droit, Francis Ngannou risque d’alimenter l’actualité de la fin d’année à l’UFC. En fin de contrat en décembre prochain, le Predator a clairement posé ses conditions pour prolonger au micro de La Sueur !

Publicité

Pour l’heure, il reste bien évidemment le champion des poids lourds. Cependant, son titre pourrait lui être ôté d’ici quelques mois, sans même qu’il ait pu le défendre une deuxième fois. Après avoir conservé sa ceinture face à Ciryl Gane en janvier dernier, Francis Ngannou n’a plus grimpé dans l’octogone de l’UFC, blessé au genou. Il pourrait d’ailleurs ne plus le fouler du tout, et ce, de son plein gré.

Le contrat qui lie actuellement le Predator à sa fédération prendra fin en décembre prochain, et ne lui convient plus du tout. Or, les négociations autour d’un nouveau bail patinent depuis belle lurette. Malgré la récente avancée positive observée dans ce dossier, celui-ci reste extrêmement ouvert et incertain. Encore plus suite aux derniers propos incendiaires du combattant star.

Publicité

En fin de contrat à l’UFC, Ngannou livre cash ses exigences

Tenté par un nouveau départ loin de l’UFC, Ngannou cherche avant tout à assurer sa retraite en mettant la main sur un contrat beaucoup plus protecteur pour sa santé, et lucratif que celui dont il dispose. Autant de demandes auxquelles Dana White n’a jusqu’ici pas voulu accéder. Sujet d’une récente interview de La Sueur (à retrouver en intégralité ici), le Camerounais a pourtant décidé de camper sur ses positions :



L’UFC a jusqu’à la fin d’année pour se mettre d’accord avec moi. Mon contrat expire en fin d’année. Ensuite, je peux faire ce que je veux. Moi, je ne signerai plus ce genre contrat de l’UFC. Si je signe, c’est un nouveau modèle qu’on aura établi conjointement avec mon équipe. Je ne signerai pas un contrat qu’ils auront rédigé chez eux et qu’ils m’enverront ensuite.

Publicité

Francis n’a visiblement pas pour intention de faire la moindre concession pour rester à l’UFC, et n’a pas tourné autour du pot pour le faire savoir. Un discours culotté qu’il espère sans doute capable de faire plier ses interlocuteurs, et qui le place en position de force par rapport à ses dirigeants. À voir cependant si ces derniers accepteront de ravaler leur fierté, et d’aller à l’encontre de leur politique habituelle.

En attendant, Ngannou sait déjà que de jolies affiches l’attendent en cas d’accord avec White et ses adjoints. En effet, un title-fight face à Jon Jones parait inévitable s’il venait à poursuivre sa route à l’UFC. De même qu’une future revanche contre Ciryl Gane, toujours considéré comme l’aspirant n°1 à sa ceinture. À moins qu’un autre challenger bien prétentieux et sûr de pouvoir le terrasser ne vienne s’incruster dans l’équation !

Publicité

Toujours aussi déterminé, Francis Ngannou maintient qu’il ne cédera pas de terrain face à l’UFC concernant son futur contrat. Dana White est donc prévenu : s’il souhaite conserver son champion des poids lourds, ce sera à ses conditions !

Dana White Fight Francis Ngannou Multisports UFC

Toute l'actu NBA