NBA/France – En feu, Victor Wembanyama fait le show !

Victor Wembanyama et Tony Parker
Fraile / NBA

En pleine bourre en ce début d’exercice 2022-2023, Victor Wembanyama a encore fait parler de lui ce vendredi soir lors du match gagné par Boulogne-Levallois face au Portel (92-82). Et comme c’est désormais une habitude, les scouts présents sur place en ont pris plein la vue !

Publicité

Et ça continue, encore et encore. Déjà parfaitement habitué à son nouveau costume de joueur majeur des Metropolitans, Victor Wembanyama a continué sur la lancée de son excellent début de saison avec une performance réussie supplémentaire à son actif. La feuille de stats du futur numéro 1 de la Draft ? 19 points, 6 rebonds, 3 passes, 2 contres, 2 interceptions. C’est ce qu’on appelle noircir la feuille.

Le début de match canon de Wembanyama qui a embrasé internet

C’est majoritairement dans le premier quart-temps que le francilien a réalisé une grande partie de son raffut. Après avoir connu une première mi-temps galère face à Pau, l’ancien poulain de Tony Parker s’est assuré de ne pas laisser pareille situation se reproduire. Alors d’emblée, il a cartonné.

Publicité

Tir à 3 points, contre, dunk : Wembz a fait la totale à ses adversaires, dépassés par son profil si atypique.

Début de match dominant de Victor Wembanyama : il contre le pivot adverse qui essayait de le jouer au poste bas, puis lui dunke dessus en transition.

Il est le meilleur show en France à l’heure actuelle.



Publicité

Victor Wembanyama avec un jab step puis un tir à 3 points hahaha c’est trop injuste

La pépite française s’est ensuite calmée en deuxième mi-temps, subissant notamment les ajustements défensifs du Portel. Il a tout de même pu continuer à contribuer des deux côtés du terrain, contribuant à un +/- de +13 au moment du buzzer final. Une affaire rondement menée.

Publicité

Frustré la saison dernière à l’ASVEL, Victor Wembanyama se fait plaisir à Boulogne-Levallois sous les ordres de Vincent Collet, et tout roule pour celui qui fait plus que jamais saliver les Etats-Unis. Les perfs sont là, le physique tient, le joueur prend du plaisir : que demander de plus, sinon que ça continue ?

Betclic Elite France / Europe NBA 24/24 Victor Wembanyama

Toute l'actu NBA