UFC – Menacé par une star, McGregor disjoncte : « Je vais défoncer ta porte et t’éclater la gueule »

Conor McGregor a affiché son nouveau physique
@thenotoriousMMA

Tandis qu’il affiche une forme physique étincelante et continue de croire à son retour, Conor McGregor fait de nouveau la une de l’actualité pour son beef fracassant avec un combattant. La situation s’envenime en effet très rapidement, et les derniers propos du Notorious ne vont faire que jeter de l’huile sur le feu…

Publicité

Les années passent, mais le tempérament volatile de Conor McGregor demeure. En pleine préparation pour son retour dont on ne sait encore rien (ni le lieu, ni la date, ni l’adversaire), l’Irlandais partage son temps entre la salle d’entraînement et les polémiques autour de lui. Epinglé pour n’avoir pas été contrôlé par l’USADA depuis 12 mois en dépit d’un physique suspect, le Notorious doit aussi gérer des problèmes personnels avec d’autres combattants.

En l’occurence, il s’agit même d’un ancien combattant, et non des moindres, en la personne de Michael Bisping. Il faut toutefois bien se souvenir que c’est McGregor lui-même qui a lancé les hostilités. En marge de son premier rôle d’acteur, l’Irlandais a en effet balancé une punchline sans raison envers le retraité de 43 ans, se moquant ouvertement de son jeu d’acteur.

Publicité

Menacé, Conor McGregor pète un câble et promet l’enfer

Cette critique gratuite a forcément agacé « The Count », qui a répondu avec une grande violence et a enclenché un terrible engrenage. Car quelques heures après les insultes à son égard, l’Irlandais a surenchéri encore plus fort dans une série de tweets désormais supprimés. Attention, on préfère vous prévenir : le langage utilisé est… fleurie.



Bisping tu vas rien faire du tout, espèce de fuyard je vais t’éclater la gueule. Combattant de merde, acteur de merde. Point barre. On verra bien ce qui se passera quand tu me verras. Qui fera quoi, et qui aura besoin de quoi après. On verra. Tu veux la guerre avec moi, ouais ? Tu veux la putain de guerre ? Et ben vas-y, c’est la guerre.

Publicité

Et aux propos de Bisping qui conseillaient à McGregor de bien s’entourer de gardes du corps la prochaine fois qu’il le croiserait, le natif du Dublin a proposé une réponse du même acabit :

Des gardes du corps… Espèce d’abruti. Viens à Vegas la prochaine fois mec, et on verra. D’ici là ne prononce même pas mon putain de nom, ou quelque menace que ce soit, parce que je vais débarquer chez toi et défoncer ta porte. Espèce de vaurien. Retourne de là où tu viens sale clown, sale fuyard.

Publicité

Après une telle escalade ces derniers jours, il n’est pas excessif de parler de guerre ouverte entre Conor McGregor et Michael Bisping. On voit évidemment une solution toute trouvée pour que les paroles se transforment en actes : un combat dans l’octogone. Mais évidemment, on reste bien loin de cette éventualité à ce stade !

Conor McGregor Fight Multisports UFC

Toute l'actu NBA