NBA – A genou, la décla dingue du coach vaincu par Victor Wembanyama

NBA (DR)

Victor Wembanyama était forcément la cible n°1 de la défense de la Team Ignite cette nuit, mais ça n’a pas empêché le joueur du Metropolitans 92 de la hacher menue. De quoi sidérer l’entraîneur d’en face, qui n’a pas retenu ses paroles au moment d’évoquer le cas du big man.

Publicité

Bien sûr, on ne parle que d’une équipe de G League et pas d’une franchise NBA, mais la Team Ignite est composée de plusieurs joueurs au gros potentiel. On y retrouve notamment Scoot Henderson, qui est le principal rival de Victor Wembanyama pour le premier choix de la draft 2023. Mais si le meneur et ses coéquipiers l’ont emporté (122-115), le grand bonhomme de la soirée fut bien le pivot français qui a fait vivre un cauchemar à ses adversaires.

Au final, la jeune star de Boulogne-Levallois a compilé une ligne statistique irréelle : 37 points à 11/20 au tir, 4 rebonds et 5 contres ainsi qu’un incroyable 7/11 derrière l’arc. Une adresse extérieur proprement folle pour un joueur de sa taille et à son poste, et qui en fait une véritable arme nucléaire. Résultat, le coach Jason Hart n’y est pas allé de main morte après le match, expliquant qu’on avait là affaire à un cas tout simplement unique :

Publicité

Wembanyama « incomparable » pour le coach Jason Hart

On n’a jamais rien vu de tel. Il n’y a rien à quoi on puisse le comparer.



À en croire le tacticien de Scoot Henderson & co., la pépite de l’Hexagone serait donc un véritable OVNI au sein du monde de la balle orange. C’est un fait, un pivot de cette morphologie avec un bagage technique aussi complet, voilà quelque chose que l’on n’a encore pratiquement jamais vu sur les parquets. Ce qui n’empêche pas certains de quand même tenter les comparaisons, qui vont de plus en plus loin puisqu’ont le voit déjà en avance sur le meilleur scoreur all-time !

Publicité

Je suis en train de regarder Victor Wembanyama sur ESPN2. J’ai vu jouer Kareem Abdul-Jabbar à deux reprises au lycée (à l’époque sous le nom de Lewis Alcindor). Il était exceptionnel et vous saviez qu’il serait génial, mais ce gamin est beaucoup plus avancé que lui à son âge. Il n’est peut-être pas aussi bon en tant que rebondeur que le jeune Kareem, mais c’est tout.

Publicité

Monumental cette nuit, Victor Wembanyama a fait une sacrée impression au coach d’en face. Le match de la revanche jeudi soir s’annonce passionnant, car s’il parvient encore à faire un carnage, les déclarations de ce genre ne sont pas près de s’arrêter.

Déclarations Les Français (NBA) NBA 24/24 Victor Wembanyama

Toute l'actu NBA