NBA – Suite à son carton, Victor Wembanyama chamboule tout !

Le top-prospect français Victor Wembanyama pourrait provoquer à lui seul un énorme mouvement de masse en NBA
NBA (DR)

Livré lors d’un match amical face à la G-League Ignite, la performance monstre de Victor Wembanyama pourrait emprunter une résonance sans précédent au sein de la ligue. C’est Adrian Wojnarowski qui le dit, gros arguments à l’appui !

Publicité

Naïvement, quelques fans américains pouvaient penser que l’engouement dont il faisait l’objet était démesuré. Ils ont vite revu leur jugement ce mardi. Pour la première fois de sortie sur un parquet US, Victor Wembanyama a ébahi tout le monde outre-Atlantique avec un carton monumental. Titulaire d’une grosse cote dans les rangs de la NBA depuis des mois, la pépite française pourrait impacter son déroulement plus vite que prévu après cette folle soirée.

La NBA déjà bouleversée par Victor Wembanyama ?!

Dans les colonnes d’ESPN, Adrian Wojnarowski affirme tout d’abord que la récente prestation de Wembanyama devrait pousser les équipes à augmenter leur efforts en matière de tanking dans les prochains mois :

L’impact de la performance de Wembanyama, diffusée sur une chaîne de télévision nationale aux États-Unis, devrait devenir un facteur dans le degré d’intensité que des franchises mettront pour se joindre à la course pour occuper le bas du classement.

Publicité

Pas forcément bien perçue dans l’esprit commun, cette pratique visant à perdre volontairement pour obtenir un gros prospect en fin de saison deviendrait même désormais beaucoup plus acceptable grâce à Wembz :

Après la soirée de mardi, les front offices auront plus de facilité à vendre une stratégie de tanking, aussi bien aux propriétaires qu’aux fans. En effet, plusieurs exécutifs haut placés ont indiqué à ESPN que leurs supérieurs comprenaient mieux la valeur transformationnelle de drafter Wembanyama.



À ce titre, les mauvais élèves de la ligue risquent de tout faire pour cumuler les défaites, et notamment chambouler le marché des transferts en cours de saison :

Ces dernières années, le play-in tournament poussait beaucoup de franchises à acquérir plutôt qu’à se séparer de joueurs à la trade deadline. Cette année, les équipes qui débuteront doucement la saison pourraient prendre le chemin inverse, en se débarrassant de joueurs de rotation et en reposant d’autres pour de longues périodes.

Publicité

Ce phénomène n’impactera donc pas seulement la course à la médiocrité, mais représentera aussi une opportunité pour les contenders de récupérer davantage de joueurs impactants dans des deals.

Ainsi, pendant que les franchises tournées vers la Draft tenteront d’affaiblir au maximum leur rotation, cela devrait profiter aux top-teams, qui pourront mettre la main sur de bons éléments devenus indésirables dans ces équipes. Ces dernières ont en effet de quoi justifier ce sacrifice, puisque leurs chances d’hériter d’un prospect générationnel n’auront jamais été aussi grandes :

La NBA a repensé les probabilités de la lottery de la draft pour contrer le tanking en 2019, offrant aux équipes avec les trois pires bilans 14% de chances d’obtenir le 1st pick. La possibilité de rafler soit Wembanyama, soit Henderson grimpe même à 27% pour ces franchises avec les trois pires bilans de la ligue.

Publicité

À lui seul, Victor Wembanyama pourrait donc influer grandement sur la saison NBA à venir, et démultiplier le nombre d’équipes adoptant une stratégie de tanking pour le drafter en juin prochain. Un scénario qu’Adrian Wojnarowski considère déjà inévitable !

Les Français (NBA) NBA 24/24 Victor Wembanyama

Toute l'actu NBA