NBA – « Russell Westbrook ne doit surtout pas faire ça »

La superstar NBA des Los Angeles Lakers, Russell Westbrook, ferait régner la peur auprès d'un membre influent de la franchise
NBA (DR)

Russell Westbrook semble reprendre du poil de la bête depuis quelque temps, mais tout n’est pas encore réglé. Un ancien Laker l’a notamment mis en garde contre une mentalité très précise, qui pourrait le desservir s’il l’adopte en permanence. L’ex-joueur est bien placé pour en parler.

Publicité

Si les Lakers sont loin d’être au point avec seulement 5 victoires en 16 matchs (14e à l’Ouest), ils peuvent au moins se réjouir du renouveau de Russell Westbrook. Conspué de toutes parts depuis des mois, le meneur a perdu son spot de titulaire…mais cela lui a fait le plus grand bien. Ses stats depuis qu’il est devenu sixième homme ne sont pas loin d’être excellentes et se sont d’ailleurs traduites par trois succès des Pourpres et Ors, preuve que la formule marche :

Russell Westbrook sur ses 11 derniers matchs : 17.1 points, 9 passes décisives et 4.5 rebonds de moyenne à 44.1% au tir, 40% de loin (avec 4.5 tentatives par match) et 81% aux lancers francs.

Publicité

Clairement, ce rôle de leader de la second unit semble bien mieux convenir au Brodie que d’être aux côtés de LeBron James et Anthony Davis, l’association des trois hommes n’ayant pas fait ses preuves. À présent, WestBeast affiche les stats que l’on attendait de lui dans le cinq majeur… et d’après Robert Horry, le n°0 doit donc faire très attention. Ancien de la maison californienne, l’intérieur shooteur lui conseille donc de se consacrer entièrement à ses nouvelles fonctions :



Le gros conseil de Robert Horry pour Westbrook

Vous pouvez voir Russ comme Manu Ginobili. Pensez à l’énergie. Tout le monde sait que Manu aurait dû être titulaire, mais il apportait une certaine énergie en sortie de banc dont l’équipe avait besoin, et j’espère que Russ considère cette situation, si elle se produit, non pas comme une rétrogradation, mais comme quelque chose qui peut aider l’équipe à être meilleure. Pensez-y, même si je sortais du banc, je me fichais complètement de commencer, je voulais juste être dans le quatrième quart-temps parce que c’est là que ça comptait.

Publicité

Si ça arrive, ce serait bien pour l’équipe. J’espère que Russ ne sera pas un Allen Iverson si on en arrive là, parce qu’il est toujours un bon joueur, il est toujours sur le point de devenir un grand joueur. Il est encore capable de faire beaucoup de choses que 90 % de la ligue ne peut pas faire. Et il ne peut surtout pas avoir cette mentalité de « Oh, je suis un titulaire ». Tu es un joueur de basket, point final.

L’an passé, RW n’avait guère apprécié que Frank Vogel le cloue sur le banc en fin de rencontre, malgré ses performances abyssales. Cette saison, il montre qu’il peut être fiable dans le money time quand il évolue parmi les remplaçants. Clore les matchs, c’était d’ailleurs une spécialité de Big Shot Rob, qui a remporté pas moins de sept titres de champion en tant que role player. Il sait donc parfaitement de quoi il parle, lui qui était connu pour ses gros tirs dans les moments chauds.

Publicité

Démarrer les matchs c’est bien, faire partie de ceux qui les terminent c’est encore plus important. Russell Westbrook doit garder ça en tête, lui semble avoir enfin trouvé son rpole de prédilection aux Lakers en tant que sixième homme.

Déclarations Los Angeles Lakers NBA 24/24 Russell Westbrook

Toute l'actu NBA