NBA – Nouveau scandale raciste évoqué, les Suns encore dans la sauce !

Rawel Visual

Après l’affaire Robert Sarver, qui a chamboulé l’intersaison des Suns, la franchise de Phoenix se retrouver de nouveau au cœur d’une polémique sur fond de racisme. Cette fois-ci, c’est même un ancien champion NBA qui a lancé de grosses accusations !

Publicité

Tandis que la NBA cherche à se montrer de plus en plus inclusive et tente de conquérir un maximum de marchés, elle voit paradoxalement les controverses se succéder en son sein. L’une des plus récentes a notamment coûté très cher à Kyrie Irving, donc les actes jugés antisémites l’ont tenu éloigné des parquets pendant plusieurs semaines. Avant cela, les Suns ont eux aussi eu droit à leur sombre feuilleton.

En cause : le comportement extrêmement déplacé du propriétaire de l’équipe, Robert Sarver, qui a logiquement écopé d’une suspension de la ligue, et qui devrait bientôt céder sa place. Un dénouement qui permet aux joueurs de Monty Williams de vivre un début de saison plutôt tranquille, et d’afficher un bilan de 13 victoires pour 6 défaites. Or, Devin Booker & Co. pourraient ne pas être au bout de leurs surprises.

Publicité

La mythique mascotte des Suns considéré comme raciste

De passage il y a quelques jours dans le Bootleg Kev Podcast, Lamar Odom est brièvement revenu sur la saga Sarver… avant d’en déclencher une autre :

Je me sens mal pour les fans des Suns, parce que vous n’aurez sûrement jamais ce que vous méritez. Il faudrait peut-être aussi penser à changer de mascotte.



Pour l’ancien Laker, le fameux gorille des Suns arborerait en effet quelques connotations racistes :

Un gorille dans le désert ? Vous n’en trouverez jamais. Par contre, vous pouvez trouver un cactus. Mais vous savez ce qui est fou ? C’est qu’ils l’ont mis pour que les fans se sentent impliqués, et c’est pour ça qu’ils l’ont gardé. Parce que les fans l’adorent. Et puis, Phoenix est la dernière ville à avoir instauré le Martin Luther King Day.

Publicité

Persuadé que la franchise devrait procéder à un changement sur ce point, comme ont pu le faire les Washington Redskins en se renomment Commanders, Odom s’étonne que Chris Paul n’ait rien dit sur le sujet. Pas sûr cependant que son cri du cœur soit entendu dans l’Arizona, au vu de l’attachement des supporters envers « Go ». À tel point que ce dernier a même eu droit au premier contrat de sponsoring de l’histoire pour une mascotte :

Publicité

Promu mascotte suite à un simple déguisement porté par un fan lors d’un match des années ’70, le gorille des Suns devrait-il être modifié ? C’est en tout cas ce que réclame Lamar Odom, convaincu de l’aspect raciste de cette tradition !

NBA 24/24 Phoenix Suns

Toute l'actu NBA