NBA – Memphis Depay humilie Charles Barkley et retourne internet !

Memphis Depay et Charles Barkley
@memphisdepay / TNT (DR)

Hôtes de la Coupe du Monde 2026, les Etats-Unis souhaitaient faire bonne figure lors de ce Mondial au Qatar. Mais après une phase de poule satisfaisante, la marche était trop haute pour Christian Pulisic et sa clique, battus 3-1 par les Pays-Bas en huitièmes de finale. Une défaite qui a donné l’occasion à Memphis Depay de violemment ridiculiser Charles Barkley…

Publicité

Déjà rescapés d’un match au couteau face à l’Iran lors de la dernière journée des phases de poule, les Américains savaient que la tâche serait ardue face à des Néerlandais pas forcément renversants, mais diablement efficaces. Sans grande surprise, les bataves sont ainsi parvenus à renvoyer les pratiquants de « soccer » au pays de l’Oncle Sam, en s’imposant sur des réalisations de Daley Blind, Denzel Dumfries, et Memphis Depay.

Buteur, Memphis Depay défonce Charles Barkley

Si beaucoup de connaisseurs de football avaient vu venir cette défaite, ce n’était pas le cas de Charles Barkley. Il y a quelques jours, le Hall of Famer avait en effet publiquement menacé les Néerlandais sur le plateau d’Inside The NBA, dans une tirade endiablée qui visait aussi la France :

Publicité

Les Pays-Bas, on arrive ! On distribue les fessées à partir de maintenant. Je GARANTIS que les Pays-Bas ont du soucis à se faire !

Alors forcément, après le match, Memphis Depay ne s’est pas fait prier pour remettre le Chuckster en place sans aucune pitié, dans un tweet qui a rapidement pris un énorme écho :



Ça aboie beaucoup, mais que de la gueule

Publicité

Si l’objectif de l’ancien joueur de l’OL était de faire enrager les Américains, force est de constater que c’est réussi. La preuve avec ce petit échantillon ci-dessous :

Hey mon gars essaie plutôt de trouver un club qui veut de toi (Memphis est en difficulté au FC Barcelone, ndlr)

Publicité

Pas de doute : Memphis Depay a eu le dernier mot ce soir, tant sur le terrain que sur les réseaux sociaux. Reste désormais à se concentrer sur le pré vert, et uniquement le pré vert, pour un quart de finale magique qui s’annonce face à l’Argentine. Car cette fois-ci, l’opposition sera d’un tout autre niveau…

Buzz Charles Barkley NBA 24/24

Toute l'actu NBA