NBA – « Je suis désolé, mais c’est le nouveau Frank Ntilikina »

NBA Frank Ntilikina avec les Mavericks
NBA (Youtube)

Quand on se sert de Frank Ntilikina pour une comparaison en NBA, ce n’est malheureusement pas souvent pour se montrer élogieux. C’est cruel pour le meneur de Dallas, mais aussi pour une pépite qui s’est fait salement tacler récemment. Il faut dire que son début de saison est délicat.

Publicité

Les Knicks étant une franchise légendaire, y faire ses débuts en pro n’est jamais simple. Cette leçon, Frank Ntilikina l’a apprise de manière bien cruelle lorsque l’équipe new-yorkaise l’ait drafté en 2017. En quatre ans et un peu plus de 200 matchs, le Français n’a jamais réussi à vraiment s’y imposer et développer son jeu, pas aidé il est vrai par un coaching douteux qui a multiplié les errements au poste de meneur. Le manque d’agressivité de l’ancien de la SIG en attaque n’avait cependant rien arrangé non plus.

Désormais aux Mavs, le Tricolore n’a plus à vivre les critiques incessantes du public de Gotham, qui en attendait bien plus de lui que celui du Texas. Ce rôle est désormais davantage réservé à une autre pépite de NY, à savoir Quentin Grimes. Le jeune guard livre un début de saison assez moyen et dans une ville comme la Grosse Pomme, ça se paie immédiatement. Un fan de la franchise lui a d’ailleurs envoyé un missile qui fait également office de balle perdue à Franky Smokes :

Publicité

Quentin Grimes accablé par des fans des Knicks

Je suis désolé, mais Grimes est juste le nouveau Frank Ntilikina



Pour rappel, Grimes tourne cette saison à 5.6 points et 2.8 rebonds de moyenne. C’est un peu moins bon au scoring qu’en 2021-22 où il signait 6 unités par match, alors que son temps de jeu a augmenté (21 minutes contre 17). Hormis une sortie à 16 pions il y a quelques jours face aux faibles Pistons, il n’ait d’ailleurs atteint la barre des 10 points qu’à une seule reprise en 2022-23. Le tout en ayant des pourcentages assez médiocres (44% au tir dont 27% de loin).

Publicité

Il ne s’agit pourtant pas de n’importe quel joueur à New York, car nombreux étaient ceux à réclamer qu’il devienne titulaire en lieu et place d’Evan Fournier, après le début de saison calamiteux du leader des Bleus. Sauf qu’une blessure lui a fait manquer les 6 premières rencontres et qu’il en a même loupé 10 sur 24. Un trou d’air passager ? C’est en tout cas l’avis de nombreux supporters des Knickerbockers qui ont volé à son secours :

C’est un avis terrible… Frank aurait aimé avoir le répertoire offensif de Grimes. Il traverse juste une mauvaise passe

Publicité

Pour le moment, Quentin Grimes fait encore partie des chouchous du Madison Square Garden. Mais s’il ne redresse pas rapidement la barre, le guard pourrait rapidement connaître la même infortune aux Knicks que son prédécesseur Frank Ntilikina…

Déclarations Frank Ntilikina Les Français (NBA) NBA 24/24 New York Knicks

Toute l'actu NBA