France – Après avoir éteint Wembanyama, la punchline virale du coach de Roanne !

Jean-Denys Choulet s'est payé Wembanyama en conférence de presse
NBA (DR) / Chorale Roanne (DR)

C’était l’évènement de ce mardi en Betclic Elite, les Metropolitans ont chuté à Roanne après 9 victoires consécutives. Après la rencontre, l’entraineur de la Chorale Jean-Denys Choulet a lâché une punchline virale sur Victor Wembanyama et son équipe.

Publicité

Victor Wembanyama était sur une série monstrueuse de 5 matchs consécutifs à plus de 30 points marqués, il posait des problèmes à toutes les défenses du championnat… et puis est venue cette rencontre face à Roanne ce mardi. Dans une Halle André Vacheresse pleine à craquer, le jeune pivot des Metropolitans a peut-être réalisé la pire performance de sa saison.

Et forcément, sans un grand Wembanyama, les hommes de Vincent Collet ont eu énormément de mal à exister sur le terrain, ce qui explique cette lourde défaite 102-77. Quelques jours seulement après s’être installé au sommet du classement, Boulogne-Levallois a été détrôné par une équipe de Monaco en mission pour enfin décrocher un titre en fin de saison.

Publicité

Jean-Denys Choulet se paye Victor Wembanyama en conf’ !

Pour expliquer cette sortie à seulement 15 points, 6 rebonds et 3 contres pour le futur n°1 de Draft, il faut aller bien plus loin qu’une simple baisse de régime ou un match sans. Pour la première fois, une équipe a réussi à le museler collectivement, et après la rencontre, l’entraineur de la Chorale Jean-Denys Choulet a expliqué comment ses hommes avaient fait, avant d’ajouter un petit tâcle au pivot et aux spectateurs (la conférence de presse est disponible sur la chaine Youtube du club) :



On avait prévu de faire de la zone, des changements défensifs, plein d’autres choses, mais en fin de compte les gars ont tenu en individuel tout le match. Il y a eu une excellente défense sur Wembanyama, il a été privé de ballon, coupé du jeu. Au départ ce n’était pas du tout prévu comme ça, Maxime Roos devait défendre sur lui, mais évidemment Vincent Collet n’est pas bête. Il a essayé de me piéger en faisant démarrer Bandja Sy en pivot.

Publicité

Je ne sais pas si c’est le plus petit nombre de points marqués par Wembanyama cette saison, mais par rapport aux dernières sorties c’était bien. Puis même, mettre 102 points contre Boulogne-Levallois, avec 130 d’évaluation pour l’équipe… J’ai félicité mes gars, même si c’est une bande de fous furieux. Tout le monde était venu voir Victor Wembanyama, mais ce soir on a vu la Chorale et c’est très bien.

Jean-Denys Choulet savait pertinemment qu’arrêter Victor Wembanyama serait la clé de la victoire, alors il a passé sa semaine à mettre en place un schéma défensif complet pour y arriver. Mais finalement, ses joueurs ont fait parler leur motivation et ont tenu tous les duels en individuel, ce qui leur a donné un énorme avantage. Le public voulait sans doute voir un Wemby historique, ils ont vu une Chorale en choeur.

Publicité

Contrairement à ce qu’il laisse paraitre depuis le début de la saison, Victor Wembanyama n’est pas inarrêtable. Ce mardi, les joueurs de Roanne ont fait preuve d’une détermination exceptionnelle pour le ralentir, et ils sont en plus repartis avec la victoire.

Betclic Elite Déclarations France / Europe Les Français (NBA) NBA 24/24 Victor Wembanyama

Toute l'actu NBA