NBA – « Et si Wembanyama faisait ça pour gagner plus d’argent ? »

Le top-prospect NBA français Victor Wembanyama a secoué les internautes américains avec un cliché à peine croyable
SLAM (DR)

À seulement 19 ans, Victor Wembanyama sait qu’il sera bientôt multimillionnaire grâce à son arrivée en NBA. Mais pour les fans, son premier contrat pourrait ne pas être représentatif de sa vraie valeur. Certains internautes se sont donc demandés s’il existait un moyen viable pour lui de maximiser ses gains la saison prochaine.

Publicité

Victor Wembanyama est le prospect le plus attendu en NBA depuis de longues années, et avec cette réputation viennent certaines certitudes. Parce qu’il devrait être pris avec le premier choix de la prochaine Draft, sauf retournement de situation exceptionnel, il connait déjà le montant de son premier contrat dans la ligue, grâce au « Rookie Scale », qui permet d’encadrer les sommes versées aux jeunes talents.

Pour la saison 2023-2024, qui sera sa première dans la grande ligue, la superstar des Metropolitans devrait toucher 9.9 millions de dollars, 10.4 la suivante, et enfin 10.9 pour sa 3ème année. La quatrième saison, qui sera une team option, devrait lui rapporter environ 13 millions. Il sera riche, mais ce n’est rien comparé à ce qui devrait arriver par la suite, et c’est surtout peu par rapport à ce qu’il rapportera en visibilité et en vente de produits dérivés à sa franchise.

Publicité

La folle hypothèse sur Victor Wembanyama qui amuse les Américains

Un internaute s’est donc posé une question assez unique : pourrait-il aspirer à plus en restant une saison de plus en Europe, chez un cador de l’EuroLeague qui aurait les moyens de lui offrir le pactole sur le court terme ? Sur le plan sportif l’idée est assez limitée, puisqu’il est déjà prêt à se frotter aux meilleurs joueurs de la planète, mais l’hypothèse est-elle crédible sur le plan financier ?



Est-ce que Wembanyama pourrait gagner plus d’argent en Europe que sur son contrat rookie en NBA ? Disons qu’il n’aime pas l’équipe que le sélectionne, est-ce qu’il peut refuser et jouer en EuroLeague ? J’imagine qu’il briserait le record du plus gros contrat, même pour un an.

Publicité

Pour les Américains, qui ont déjà vu ce cas de figure se matérialiser en NFL, notamment avec Eli Manning, Victor Wembanyama pourrait refuser de jouer pour l’équipe qui le sélectionne en juin prochain s’il n’est pas satisfait de ses perspectives d’avenir, et décider de rester une saison de plus en Europe. Mais est-ce qu’il s’y retrouverait financièrement, comme évoqué dans ce post qui fait débat sur Reddit ?

Sans doute pas, puisque le salaire maximum en Europe dépasse à peine le salaire moyen en NBA. Si les chiffres ne sont pas publics, Nikola Mirotic toucherait environ 5 millions par saison avec Barcelone, ce qui est presque 2 fois moins que ce qui attend Wembanyama Outre-Atlantique. Sportivement et économiquement, l’avenir du pivot français est aux États-Unis.

Publicité

Victor Wembanyama va signer un énorme contrat après la Draft et personne ne pourra lui proposer mieux dans le monde, même si certaines franchises en EuroLeague ont une capacité financière importante. Et puis, son rêve est de jouer en NBA, quelque soit le prix.

Contrats Les Français (NBA) NBA 24/24 Victor Wembanyama

Toute l'actu NBA