LFB – Récap’ J19 : Des fins de matchs insoutenables, victoire de prestige pour le NRB, les Flammes et les Lionnes en patronnes

On s’approche de la fin de la saison régulière et la lutte pour le maintien bat son plein. En haut du classement, c’est le Top 4 que vise encore sept équipes. Seul Bourges est assuré d’y être. Qui de Roche-Vendée ou Nice sera lanterne rouge ? Villeneuve validera-t-il sa place dans le Top 4 ? Montpellier parviendra-t-il à battre l’ogre Berruyer ? Réponse ce soir à 20h dans les rencontres respectives ou sur LFBTV.

Nantes-Rezé 69-62 Villeneuve d’Ascq

Sur une bonne dynamique ces dernières semaines, le NRB (8ème) accueille à Mangin-Beaulieu une équipe de l’ESBVA-LM (2ème) avec quelques incertitudes concernant les joueuses qui pourront jouer ce soir. En effet, la capitaine Jo Gomis a été victime d’une entorse à l’entrainement, Joyce Cousseins-Smith souffrirait d’un torticolis, Marielle Amant aurait des douleurs dorsales et Virginie Brémont tout juste revenue aurait attrapé une gastro cette semaine. Les joueuses alignées auront quand même a cœur de valider leur place dans le Top 4 synonyme de 1/4 de finale à domicile.
C’est Nantes qui marquera en premier dans ce match, mais l’ESBVA avec Virginie Bremont et Johanne Gomis opérationnelles répondent du tac-au-tac (7-7 après 3 minutes). Bien décidé à décrocher une nouvelle victoire de prestige, le NRB passe un 8-0 (15-7 après 7 minutes). Les rotations Villeneuvoises leur permettent de recoller au score et de revenir à deux petits points à la fin du premier quart-temps : 15-13. Emmener par Lidija Turcinovic (9 points déjà), les locales prennent les devants dans ce deuxième quart (24-15 après 3 minutes). Une fois de plus les « guerrières » ne se laissent pas distancer (24-22 après 6 minutes 30). Les « déferlantes » continuent à mettre de l’intensité et rejoignent les vestiaires en tête : 33-27.
Au retour de la pause, les locales repartent au charbon et passent un 13-2 aux Villeneuvoises (46-29 après 5 minutes). Les joueuses de Fréderic Dussart ne parviennent pas à trouver les solutions pour contrer les phases offensives de Nantes et laissent s’envoler au score le NRB : 58-40. Les Villeneuvoises multiplient les efforts pour essayer de revenir dans la rencontre mais les Nantaises maitrisent bien leur avance (67-51 après 5 minutes). L’ESBVA parvient à réduire l’écart et oblige à Emmanuel Coeuret à poser un temps-mort, s’en suit un trois points et un lay-up de Johanne Gomis (67-60 après 8 minutes). Malgré le rush final de Villeneuve, c’est le NRB qui remporte une victoire de prestige : 69-62.

USO Mondeville 68-69 Tarbes GB

Les enjeux sont différents pour les deux formations qui s’affrontaient ce soir en terre Normande. Tarbes, actuellement septième au classement pouvait (en cas de victoire et de défaite de ses adversaires directs) faire son entrée dans le Top 4. De leur côté, les joueuses de Romain Lhermitte, pouvaient elles en cas de victoire devant leur public, continuer à viser la huitième place synonyme de Playoffs et donc de maintien. Le début de match est assez équilibré : les deux équipes se jaugent et aucune n’est prête à céder du terrain. Tarbes, par l’intermédiaire de d’Ana Suarez Utrero est la première à prendre le large (4-12; 4″49 à jouer). S’en suit un run des locales qui infligent un 6-0 à leur adversaire du jour et reviennent ainsi à une possession (10-12; 2″47 à jouer). Les deux formations se rendent alors coups pour coup et c’est finalement Tarbes qui prend cinq unités d’avance à la fin du premier quart-temps (16-21). La seconde reprise débute comme la première : Mondeville, à domicile, ne veut pas se laisser distancer et parvient tout de même à recoller au score (23-34; 6″30 à jouer). Sur un panier extérieur de Michelle Plouffe, Tarbes pensait se donner de l’air mais Lisa Berkani répond aussitôt (26-27; 5″45 à jouer). Difficile de savoir qui rentrera aux vestiaires avec un avantage au score. L’adresse est présente des deux côtés et chaque panier obtient une réponse adverse dans la dernière partie du quart temps. Un leader parvient à se détacher à deux minutes du coup de sifflet : Tarbes prend d’abord un avantage de trois points par l’intermédiaire d’Aby Gaye. Elle sera aidée par Konteh qui augmentera la marque et donnera 5 points d’écart au moment de rejoindre les vestiaires (34-39).
De retour sur le parquet, la partie ressemble à du ping-pong : les deux équipes se répondent une nouvelle fois coups pour coups. Mondeville revient une première fois à 4 unités (43-45; 5″ à jouer). On ne sent toujours pas de réel leader dans la partie, même si c’est une nouvelle fois Tarbes qui vire en tête avant les dix dernières minutes (52-59). Les locales démarrent donc ce quart temps avec six unités de retard. Elles ne lâchent rien et tentent de grapiller quelques points mais Tarbes gère bien son avance (63-67; 4″41 à jouer). Dans ces cinq dernières minutes, Mondeville, enmenée par Lisa Berkani durcit sa défense, récupère quelques rebonds importants et revient au score (66-67; 3″29 à jouer). Tarbes, quant à elle, gaspille quelques possessions et ne parvient pas à creuser l’écart définitivement. Malheureusement, Mondeville n’en profite pas non plus et doit s’incliner d’un petit point dans les dernières secondes (68-69).
Côté statistiques : à Mondeville, Kristen Mann termine la rencontre avec 18 points, 7 rebonds 1interception alors que pour Tarbes c’est Ana Suarez Utrero qui termine meilleure marqueuse de la rencontre avec 22 points, 8 rebonds et 1 interceptions.

Charleville-Mézières 83 – 64 Basket Landes

Fortes de leur victoire dans la difficulté la semaine dernière face à Nantes-Rezé, les Flammes Carolo (3ème) ont a cœur d’enchaîner une deuxième victoire à domicile. En face, Basket Landes (6ème) va vouloir réaliser un match complet afin d’être en bonne position dans la course au Top 4.
Bien que le premier panier de la rencontre soit inscrit après seulement 12 secondes de jeu, on sent que les deux équipes ne souhaitent pas rendre la tâche facile à l’autre. Pour preuve, après 3 minutes 30 de jeu, seulement un point sépare les deux formations (8-7). Sur un panier de Kalis Loyd, les Flammes prennent 5 points d’avance, plus gros écart de ce début de rencontre, mais très rapidement les Landaises vont revenir à la charge pour recoller à 2 petits points. Bis répétita quelques secondes plus tard, les locales reprennent une avance, mais Basket landes recolle à 1 point à 50 secondes de la fin du premier quart-temps. Après 10 minutes de jeu, les Carolos sont toujours devant d’une courte tête (23-20). Sur une bonne dynamique, les coéquipières d’Amel Bouderra profitent des passes éclairs de leur meneuse pour prendre 10 points d’avance après 13 minutes de jeu (33-23). Profitant de la maladresse de leur adversaire, Miranda Ayim et Céline Dumerc vont ramener Basket Landes à 3 points, mais là encore, Charleville ne va pas trembler… Au final 6 unités séparent les deux formations au moment de rejoindre les vestiaires (43-37).
À la mi-temps, Amel Bouderra avoisine les 10 passes décisives, puisqu’elle en a déjà délivré 8. Clarissa Dos Santos récite ses gammes, 10 points et 6 rebonds pour elle. Du coté de Basket landes, Miranda Ayim s’illustre avec 8 points et 5 rebonds à son actif.
Les Flammes démarrent cette seconde reprise en faisant déjouer les Landaises. Le duo Valerya Berezhynska / Sarah Chevaugeon est en forme, un 11 à 3 imposé en trois minutes et fait grossir l’écart (54-40). Les joueuses de Cathy Melain sont à la peine et après 30 minutes de jeu, quasi 20 unités séparent les deux formations (67-48). Le dernier quart est anecdotique, bien qu’équilibré mais les Flammes maîtrisent leur avance et l’emportent 83 à 64. Kaleena Lewis termine avec 20 points, Amel Bouderra finit en double-double avec 12 points et 10 rebonds.

Saint-Amand Hainaut 55-98 Lyon ASVEL Féminin

Lyon (4ème) se déplace dans le Nord avec pour objectif une victoire qui leur permettrait de garder leur quatrième place face à une équipe du SAHB mal classée mais qui a pris pour habitude d’accrocher et de faire douter les grosses écuries du championnat. Pour les nordistes une victoire leur permettrait de garder l’espoir de décrocher la huitième place.
Le début de match est à l’avantage des visiteuses qui imposent d’entrée leur rythme (7-12 après 5 minutes de jeu). Les Lyonnaises prennent jusqu’à dix points d’avance avant de voir leurs hôtes du soir revenir au score à la fin du quart-temps : 16-20. Le deuxième quart est à sens unique, les « Lionnes » mettent en difficulté les joueuses du Hainaut et le score sera cinglant avec un 12-32 en dix minutes permettant aux joueuses de Valéry Demory de regagner les vestiaires avec un score de 28-52.
L’ASVEL nous propose une prestation de haut vol ce soir et met la tête sous l’eau au SAHB (33-71 après 5 minutes). Le reste du match ne sera qu’une promenade de santé pour les visiteuses, elle auront même jusqu’à 43 points d’avance à la fin du match : 55-98.
Côté statistiques, Ashley Bruner s’illustre avec 13 points et 7 rebonds pour le SAHB, elle n’a pas pu résister face à Paoline Salagnac (18 points) et Marième Badiane (16 points).

Nice 68-60 Roche Vendée

Dans ce duel des mal-classées, l’équipe qui l’emportera ce soir prendra un petit avantage en vu des PlayDowns puisque le classement prendra en compte les matchs de la saison régulière face aux autres équipes qui participent à ces PlayDowns.
Pendant une grande partie du premier quart temps, les deux équipes se répondent. Les locales seront les premières à prendre 5 points d’avance (17-12; 2″16 à jouer). L’écart ne réduira plus et à la fin des dix premières minutes Nice est devant (19-14). Dans le quart suivant, les joueuses de Wani Muganguzi mettent un coup d’accélérateur et mènent rapidement de dix unités (26-16; 6″49 à jouer). La Roche tente de revenir, mais les niçoises bien installées dans la partie, ne se laissent pas reprendre. Elles rentreront aux vestiaires avec un avantage de 9 points (36-27).
A noter une bonne efficacité au tir du côté de Nice. Petit point noir pour La Roche avec Johanna Tayo qui totalise déjà 3 fautes.
Au retour des vestiaires, La Roche se reprend et revient à une possession (36-34; 8″16 à jouer). Nice déjoue et leurs adversaires reviennent à égalité (38-38;7″à jouer). Les deux équipes se répondent et à la fin de cette reprise elles se quittent sur une égalité parfaite (51-51). La dernière reprise se joue dans une tension extrême. La Roche prend l’avantage pour la première fois de la partie des le début. (51-53; 9″ à jouer). Une antisportive sifflée de chaque côté qui sera mal négociée. La fin de match se dessine vraiment dans les deux dernières minutes ou Nice saura garder la tête froide pour assurer. Score final 68-60 ce qui leur confère un avantage dans l’optique des playdowns.
Côté statistiques : Jodie Cornélie 17 points , 12 rebonds, 3 passes Dia Maryam 14 points, 9 rebonds, 2 passes , 3 interceptions

Bourges 69 – 62 Montpellier

Dans ce qui s’annonce être le choc de cette 19ème journée, le leader Berruyer reçoit une équipe du BLMA qui commence à trouver ses marques et qui compte bien créer la surprise au Prado afin de rester en course pour le Top 4 tant convoité.
Le classico tient bien ses promesses, le début de match est très disputé et aucune des deux équipes ne parvient réellement à prendre l’ascendant sur l’autre. Le premier quart-temps ressemble à un match de tennis, le leader de la rencontre permute à tout bout de champ. Après 10 minutes de jeu, Bourges mène d’un petit point (21-20). Montpellier inscrit un 4 à 0 au début du second quart-temps pour reprendre les rennes de la rencontre. Le duo Romy Bar / Ta’Shauna Rodgers fait déjouer le collectif berruyer qui peine à se mettre en route (23-29 ; 13’). Bien qu’au coude à coude, les deux équipes font preuve de maladresse, très peu de paniers sont inscris et après 20 minutes de jeu, le BLMA est devant 33-35.
À la mi-temps, Diandra Tchatchouang a déjà inscrit 8 points et capté 6 rebonds, Ta’Shauna Rodgers à 11 unités.
Au retour des vestiaires, Bourges met un coup d’accélérateur. Montpellier montre ses faiblesses et les berruyères creusent l’écart. 4 paniers à 3 points d’affilé et au final un sévère 17 à 6 est imposé par les locales en 6 minutes de jeu (50-41). Par l’intermédiaire de Courtney Hurt et Fatimatou Sacko, les Montpelliéraines tentent de revenir dans la rencontre (51-45 ; 26’30). Bourges remporte le quart-temps 24 à 10 et démarrent l’ultime reprise avec 12 points d’avance 57-45. Pied au plancher, Montpellier se relance totalement en ce début de quatrième quart-temps. Romane Bernies qui retrouve l’enceinte de son premier club pro s’illustre tout particulièrement, le BLMA impose un 2 à 11 à son adversaire du soir (59-56 ; 34’30). Tous les berruyers le confirmeront, Valériane Ayayi est la joueuse CLUTCH du moment… Pourtant en manque de réussite ce soir, elle inscrit un premier panier, puis obtient deux lancers, Bourges reprend un peu d’avance (63-57 ; 35’30). À deux minutes de la fin, seul 2 points séparent les deux formations… La fin de match est intense, les deux équipes se rendent coup pour coup. Bourges n’inscrit pas le moindre panier en 4 minutes, et Montpellier revient à 3 unités… Mais à 38 secondes de la fin du match, KB Sharp stoppe la série sur lancers-francs (65-60). La fin de match se joue sur lancers-franc et Bourges s’impose 69-62. Diandra Tchatchouang termine avec 14 unités à son compteur, 18 pour Ta’Shauna Rodgers.

Publicité

Les dernières actualités