NBA – Le classement des meilleures franchises de la décennie 2010

0

La décennie en cours touche bientôt à sa fin et c’est l’heure des bilans. Quelles ont été les meilleures et les pires équipes et quel est le classement intégral sur la période ? On vous donne la réponse. 

Pour établir ce classement, notre rédaction a pris en compte uniquement les 9 dernières saisons régulières complètes (2010 à 2019). Cela signifie que ce même classement commence à partir de la saison 2010-2011, ce qui exclut la fin de saison 2009-2010 et le début de saison 2019-2020. 

Voici les rankings par conférence : 

Conférence Ouest (2010-2019)

Ratio victoires / défaites (%) des saisons régulières

  1. San Antonio Spurs : 509-213 (70.5%) 
  2. Golden State Warriors : 479-243 (66.3%) 
  3. Oklahoma City Thunder : 465-257 (64.4%) 
  4. Houston Rockets : 446-276 (61.8%) 
  5. Los Angeles Clippers : 435-287 (60.2%) 
  6. Portland Trail Blazers : 401-321 (55.5) 
  7. Memphis Grizzlies : 388-334 (53.7%) 
  8. Denver Nuggets : 384-338 (53.2%) 
  9. Utah Jazz : 370-352 (51.2%) 
  10. Dallas Mavericks : 365-357 (50.6%) 
  11. New Orleans Pelicans/Hornets : 318-404 (44%) 
  12. Los Angeles Lakers : 306-416 (42.4%) 
  13. Minnesota Timberwolves : 273-449 (37.8%) 
  14. Phoenix Suns : 272-450 (37.7%) 
  15. Sacramento Kings : 262-460 (36.3%) 

Conférence Est (2010-2019)

Ratio victoires / défaites (%) des saisons régulières

  1. Miami Heat : 433-289 (60%) 
  2. Boston Celtics : 406-315 (56.3%) 
  3. Indiana Pacers : 405-316 (56.2%) 
  4. Toronto Raptors : 400-322 (55.4%) 
  5. Chicago Bulls : 387-335 (53.6%) 
  6. Atlanta Hawks : 370-352 (51.2%) 
  7. Milwaukee Bucks : 339-383 (47%) 
  8. Cleveland Cavaliers : 327-395 (45.3%) 
  9. Washington Wizards : 327-395 (45.3%) 
  10. Detroit Pistons : 306-416 (42.4%) 
  11. Charlotte Hornets/Bobcats : 297-425 (41.1%) 
  12. New York Knicks : 295-427 (40.9%) 
  13. New Jersey/Brooklyn Nets : 288-434 (39.9%) 
  14. Orlando Magic : 288-434 (39.9%) 
  15. Philadelphie 76ers : 288-434 (39.9%) 

Lire aussi | Les 5 meilleurs matchs de la décennie 2010 selon ESPN

Sans grande surprise, la régularité des Spurs les propulse au sommet. Avec une « pire » saison à 57% de victoires, les hommes de Gregg Popovich ont joué les playoffs chaque année. Seule équipe dans ce cas. À l’Est, ce n’était pas forcément évident à deviner, mais c’est le Heat qui domine. Là encore, la régularité fait recette. La franchise floridienne a débuté la décennie avec une superteam en mode rouleau compresseur et a continué à maintenir de bons résultats même une fois cette ère révolue. On constate de nouveau l’écart entre les deux conférences puisque si Miami apparaît premier à l’Est, la franchise n’affiche qu’une 6ème position au classement général, devancée (en plus des Spurs) par les Warriors, le Thunder, les Rockets et de très peu par les Clippers. 

Mais la conférence Est est plus équilibrée dans l’ensemble, en attestent les trois pires bilans détenus par des équipes de l’Ouest. Les Wolves, trop souvent moyens, les Suns, en mode tanking pendant un bon moment et les Kings qui renaissent après des années de désespoir, ferment la marche. Dans l’autre conférence, chose assez folle, trois équipes se partagent le même famélique bilan sur 722 matchs. En effet, les Nets, le Magic et les Sixers possèdent exactement le même bilan au match près. On se moque souvent des Knicks mais ils ne sont donc pas les cancres de leur conférence.

160 cadeaux à gagner sur l'appli Parlons Basket

Le retour de LeBron James en 2014 a bien sauvé la face à Cleveland qui n’a jamais passé la barre des 33 victoires en cinq saisons sans le King. C’est donc du 50/50 pour les Cavs qui arrachent les « playoffs » de peu au coude à coude avec les Wizards. Souvent moqués ces dernières saisons, les Hawks capitalisent sur leur très bonne série de début de décennie pour s’imposer à une belle 6ème place derrière Chicago. En bien mauvais point depuis plusieurs années, les Lakers constatent les dégâts, eux qui n’ont pas joué les playoffs depuis 2013 ! Leaders de la saison régulière 2018-2019, les Bucks ont connu des hauts et des bas et se classent à la 7ème place. Les Raptors, champions 2019, sont 4èmes juste derrière le duo Boston/Indiana. Trois équipes très solides et régulières sur ces dix dernières années. Notons, qu’hormis Indiana, le Top 3 des deux conférences a joué au moins une finale sur la décennie.

Ces rankings ne concernent évidemment que la saison régulière. En playoffs, les 5 équipes les plus victorieuses en nombre de victoires sont Golden State (124), San Antonio (119), Boston (115), Miami (111) et Oklahoma City (107). A l’inverse, New Orleans (19), Phoenix (16), Charlotte (15), Detroit (8) et Minnesota (5) possèdent les pires bilans en post-season.

Un bilan finalement assez logique qui nous permet de ressortir les organisations les plus performantes et les plus régulières des dix dernières années.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.