NBA – 4 juin 1987 : Le match des records entre Lakers et Celtics

Lors de la saison 1986-87, les deux plus grand rivaux de l’histoire de la NBA se retrouvent lors des finales pour un nouvel opus de leur histoire commune. Le 4 juin 1987, à l’occasion du game 2 les Lakers surclassent leurs adversaires et en profitent pour s’emparer de plusieurs records.

Après une saison régulière survolée avec 65 victoires, les Lakers de Pat Riley, construite autour de leur trio Magic Johnson-James Worthy-Kareem Abduk-Jabbar, dominent tout autant les playoffs pour finalement accéder aux Finales NBA. Ils y retrouvent leur ennemi historique, les Celtics, pour un troisième affrontement en quatre ans à ce stade de la compétition.

Les Lakers s’imposent facilement 113-126 lors du game 1 au Forum d’Inglewood emmenés par les 33 points, 9 rebonds et 10 passes de James Worthy ainsi que les 29 points, 8 rebonds et 13 passes de Magic Johnson. Le « Showtime » est à son paroxysme chez les violet et or, qui réservent une véritable déculottée aux Celtics pour la rencontre suivante.

Dans le game 2, les Lakers semblent ne rien rater, et tirent à 56/91, soit 61,5% de réussite au tir. Cela constitue un record à l’époque en Finales, et demeure aujourd’hui la deuxième meilleure marque de l’histoire (Orlando lors du game 3 en 2009 a tiré à 40/64, soit 62.9%). À l’issue du match, 5 joueurs présentent plus de 20 points, mais la performance de la nuit est à mettre au crédit de Magic Johnson, auteur d’un énorme double double-double avec 23 points et 20 passes.

Lire aussi | Finales 1984 : « Vous voulez gagner ? Donnez-moi la balle et cassez-vous »

De son côté, Michael Cooper, également auteur de 21 points en sortie de banc, délivre une immense performance à 3 points, puisqu’il compile 6 réussites derrière l’arc sur 7 tentatives, pour ce qui représente également à l’époque un record de tirs primés inscrits en un match lors des Finales (Stephen Curry détient actuellement le record avec 9 trois-points marqués contre les Cavs lors du game 2 en 2018). Enfin, avec 44 passes décisives pour l’ensemble de l’équipe, les Lakers égalisent leur précédente marque dans ce domaine, qui datait du 6 mai 1970 et une victoire 135-113 face aux Knicks.

Score final, 122-141. 141 points inscrits en finale NBA ! Une véritable démonstration face à des champions en titre totalement débordés. Ce n’est pourtant pas le record des Finales, qui appartient à Boston, avec 148 points inscrits lors du game 1 en 1985 face… aux Lakers.

Cette finale épique entre Lakers et Celtics se soldera finalement par une victoire des joueurs de Pat Riley, qui s’imposeront après 6 rencontres de très haut niveau. Des records, des actions spectaculaires, des shoots clutchs : bref, une opposition classique entre ces deux ennemis historiques.

Encore 2 minutes ? | 16 mai 1980 : Quand Magic Johnson, meneur rookie, se retrouvait pivot en Finales NBA

Boston Celtics Los Angeles Lakers NBA 24/24 NBA Flashback

Toute l'actu NBA