Drafté par les Celtics en 2014, Marcus Smart se considère désormais chez lui à Boston, lui qui sera encore à Beantown pour 4 saisons. 

Si depuis la fin de saison les Celtics semblaient distants avec Smart, ce qui avait le don de frustrer le joueur et son camp, la franchise a fini par lui proposer et signer un nouveau contrat de 4 ans pour 52 millions de dollars.

Une bonne nouvelle donc, pour le joueur, mais aussi pour Boston, qui peut compter sur un soldat fidèle et dévoué :

J’ai été drafté ici, j’ai été ici toute ma carrière et j’ai l’impression de faire partie de la communauté. Boston est une deuxième maison, pour moi.

Smart, c’est 10.2 points, 3.5 rebonds et 4.8 assists par match sur la dernière saison, pour 54 matchs joués. Une trentaine de match manqué, la faute à deux blessures, dont une qu’il s’était auto-infligé en frappant dans un cadre, après une défaite face aux Lakers en février dernier. La seconde, une déchirure des ligaments de la main, en match, cette fois.

Marcus Smart et Boston, une histoire qui dure depuis 2014 (Spin)

4 saisons supplémentaires s’offrent donc à lui, au sein d’une des équipes les plus prometteuses à l’Est. 4 saisons pendant lesquelles Boston pourra s’appuyer aveuglement sur ses services, lui qui vit pour le maillot vert. 

A lire également : LeBron meilleur que Kobe en playoffs ? La stat qui parle d’elle-même