Ces dernières 48 heures ont bien secoué la NBA avec la bagarre entre Rajon Rondo, Brandon Ingram et Chris Paul. Un protagoniste s’est cependant montré particulièrement distant sur ce sujet : LeBron James.

Après avoir assisté à la bagarre entre Rajon Rondo, Brandon Ingram et Chris Paul, LeBron James est revenu sur la scène, mais contre toute attente, le King s’est montré relativement distant face à la séquence.

LeBron avait pourtant une vue parfaite sur la scène. Force est de constater qu’il a préféré jouer le pacificateur au moment des faits, s’entretenant avec les joueurs des deux équipes pour calmer les esprits. Et alors que la majorité des joueurs ont réagi à la bagarre, le quadruple MVP a fait comprendre qu’il ne souhaitait pas s’attarder sur ça, dans des propos rapportés par le journaliste Ryan Ward :

Je n’ai rien vu du tout. Je n’ai rien dit à mon équipe après le match. Le coach a dit ce qu’il avait à dire. On reviendra meilleur demain.

Face à ce silence, on peut supposer plusieurs raisons. Tout d’abord, LeBron est très ami avec Chris Paul, il n’est pas chose facile de jeter la pierre sur un proche en prenant la défense ses coéquipiers.

De plus, les Lakers sont déjà bien assez sous le feu des projecteurs : les frasques de LaVar Ball, le choix d’acquérir des joueurs au comportement difficile comme Rondo ou Stephenson (le meneur a d’ailleurs délibérément craché sur Chris Paul pendant la bagarre). Face à tout ça, le King se doit de prendre du recul pour se concentrer uniquement à l’aspect basket et ne pas attiser davantage la polémique. Son premier objectif reste avant tout de mener Los Angeles vers une première victoire, suite à deux revers consécutifs face à Portland puis Houston.

Quoi qu’il en soit, les Lakers devront maintenant faire sans Brandon Ingram et Rajon Rondo, tous deux sanctionnés par la ligue. C’est maintenant aux role players de faire le travail, dans une meilleure mentalité, espérons-le.

A lire également : Stephen Curry dépasse Paul Pierce à trois-points