NBA – Magic Johnson fait le point sur la situation de Luke Walton

0

Qu’il ne fait pas bon d’être coach des Lakers, la franchise n’arrivant toujours pas à se lancer malgré son recrutement estival. Luke Walton n’a visiblement pas trouvé la recette miracle pour faire monter la moutarde au nez des adversaires, mais celle-ci semble déjà faire effet à Magic Johnson.


Le numéro 6 a beau être connu comme étant le deuxième numéro fétiche de LeBron James, il désigne aujourd’hui le nombre de défaites des Lakers en saison régulière. La franchise de Los Angeles en est déjà à sa sixième défaite en 10 matchs. La situation autour du coach pourrait rapidement prendre une tournure dramatique.

Lorsqu’on crie « au feu » aux Lakers, c’est le pompier Magic Johnson qui vient éteindre l’incendie. Le président des opérations de basket-ball de la franchise de Los Angeles a récemment semé le doute sur l’avenir de son coach sur le banc des Lakers. Le moins que l’on puisse dire est que Luke Walton va vivre chaque match sueur au front sur son banc.

Alors qu’il avait critiqué les choix tactiques de son coach, « incapable d’installer un système offensif de qualité », Magic a malgré tout assuré que son coach n’était pas en danger. Mais on connaît tous les sautes d’humeur fréquentes de Magic et ses avis changeants. Dans une interview d’avant-match accordée à Tania Ganguli, Brad Turner et Bill Plaschke du L.A. Times, il a toutefois confirmé que le coach passerait la saison :

J’ai dit ce que j’avais à dire à Luke, il l’a bien pris et tout va bien

Il va finir la saison, à moins que des mesures draconiennes ne soient prises, ce qui ne se produira pas

Le coach Walton est donc prévenu, il devra relever la tête de ses Lakers au plus vite et éviter de s’enliser dans une situation qui lui serait fatale. Pour sa défense, Luke Walton a tenu à justifier ce manque jeu offensif par une volonté de travailler davantage sur le jeu collectif et les courses en transitions :

Lorsque nous répartissons le temps consacré à l’entraînement sur chaque phase de jeu, nous nous mettons d’accord avec les gars sur la façon dont nous jouons, la vitesse à laquelle nous jouons, et sur comment marquer des points. Nous avons des joueurs altruistes, nous avons des gars qui peuvent atteindre seul le cercle et évidemment LeBron est l’un de ces joueurs spéciaux qui peuvent aller vous chercher un panier quand vous en avez besoin, donc notre attaque se débrouille plutôt bien la plupart du temps.


Si effectivement Luke Walton peut se reposer sur les statistiques offensives de sa franchise, 3ème de la ligue en termes de points par match, là où le bât blesse c’est au niveau de la défense. Les Lakers encaissent pas moins de 120 points par match, ce qui les classe 3ème pire défense de la ligue après New Orleans (120.6) et Washington (120.7). Coach Walton a donc encore du pain sur la planche s’il ne veut pas se faire remettre une nouvelle fois les pendules à l’heure par Magic Johnson. Des remontrances qui selon ses dires ne l’affectent aucunement et qu’il considère davantage comme un soutien.

« Le soutien est sympa, évidemment. Que ça vienne de mon père ou d’un autre entraîneur, c’est bien, mais ça ne change rien à mon travail d’entraîneur de cette équipe et de ces joueurs. Cela n’influence pas du tout mes choix. Mon travail est dur, mais il reste quand même très amusant. J’aime mon travail et rien n’a changé. »

La saison de Luke Walton sur le banc des Lakers va désormais devenir très longue et on ne cessera de scruter les réactions de Magic Johnson à chaque déconvenue de ses jaunes et violet, comme cette nuit par exemple. Ce dernier l’a assuré, Walton passera l’année à moins d’un imprévu. 

A lire également : Les Lakers battent un record de médiocrité de plus de 60 ans

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.