Publicité

NBA – Derrick Rose vise le trophée de sixième homme

Getty

Auteur d’un début de saison inattendu à l’image de sa performance sensationnelle face au Jazz le 1er novembre, Derrick Rose connaît une véritable renaissance. Enfin libéré de ses blessures passées, le meneur évolue à un niveau qu’il n’avait plus connu depuis plusieurs années. Afin de poursuivre sur sa lancée, Rose s’est fixé un objectif personnel bien particulier.

Le retour au premier plan de Derrick Rose restera probablement comme l’une des histoires les plus heureuses de ce début de saison. Si le joueur nous a habitué à ne jamais se réjouir trop vite de son retour, cette fois semble bien être la bonne, comme l’a montré sa prestation digne de ses plus belles années il y a un mois tout juste. Si ce jour-là le MVP 2011 était titulaire, c’est bien depuis le banc qu’il a commencé la grande majorité de ses matches pour le moment.

Une situation qui ne semble pourtant pas lui déplaire. L’intéressé a même déclaré au Minneapolis Star Tribune qu’il se verrait bien remporter le trophée de Sixième homme de l’Année à l’issue de la saison régulière :

J’aimerais bien être élu sixième homme de l’année. Je ne pense que ce soit un mauvais objectif ou une mauvaise chose de dire cela, sachant que je sors du banc. Je veux juste être le meilleur joueur qui sort du banc. C’est comme ça que je le ressens. C’est comme ça que je pense aider l’équipe.

Avec 19 points en shootant à presque 50% (48% derrière l’arc) et 4.4 passes en 29.5 minutes par match, Rose se positionne en effet comme un candidat crédible à ce trophée. Ses pourcentages au tir sont même supérieurs à ceux qu’il affichait lors de sa saison de MVP, notamment à 3 points où il dépasse à peine les 30% en carrière. Il faudra bien évidemment que la santé suive, mais si c’est le cas et que les Wolves réalisent une belle saison, l’ancien Bull pourrait bien remporter une nouvelle distinction personnelle.

Si la prédiction de Derrick Rose se réalise, il rejoindrait alors Bill Walton et James Harden, seuls joueurs de l’histoire à avoir été élu MVP et Sixième Homme dans leur carrière. Et c’est tout le mal qu’on lui souhaite.

A lire également : Le jour où D-Rose a voulu dire «stop»

En direct : toute l'actu NBA