Les Knicks ne sont pas vraiment réputés pour être une franchise plutôt patiente. Si les dirigeants commencent à douter de Frank Ntilikina, ils pourraient très bien préparer un gros coup afin d’acquérir John Wall, et dès cette saison.

New York est en pleine reconstruction en attendant le retour de Kristaps Porzingis. La franchise a misé cette saison sur beaucoup de jeunes joueurs afin de tester leur valeur au sein de la ligue. Que cela soit Emmanuel Mudiay ou encore Noah Vonleh, la tactique semble être payante pour les Knicks durant ce début d’exercice. Mais ces joueurs n’ont pas forcément un avenir dans la Big Apple.

En effet selon le NY Post, les Knicks prépareraient dans les coulisses un « blockbuster trade », impliquant notamment John Wall.

[…] A lire également : Les Knicks ne croiraient déjà plus en Frank Ntilikina

C’est Marc Berman qui rapporte cette nouvelle. Selon ses sources qui se trouvent être des dirigeants exerçants au sein de la ligue, New York amasse des atouts. La franchise New-Yorkaise a l’espoir que les Wizards soient ouverts à l’idée de céder leur meneur en cours de saison afin de passer à l’action.

Rappelons que Washington a désormais un piètre bilan de 9-14 et difficile d’imaginer comment les coéquipiers de John Wall vont inverser la tendance. Mais pour acquérir le meneur, bien que son contrat soit sujet à débat – potentiellement 47 millions en 2023, les Knicks devront céder beaucoup d’atouts. On parle ici de Frank Ntilikina, Damyean Dotson, Courtney Lee, un premier tour de draft 2020 et un second de la même année.

Cela semble faire beaucoup, d’autant qu’on voit mal New York acquérir John Wall sans chercher à inclure Emmanuel Mudiay dans la transaction. On peut donc imaginer la présence d’une troisième franchise dans un tel trade.

Si John Wall est très attaché aux Wizards, les dirigeants seront probablement à l’écoute des offres d’ici quelques mois si la saison suit ce même chemin.

Du côté de New York, ce mouvement aurait pu correspondre à Phil Jackson. Mais depuis son départ, Scott Perry et Steve Mills sont en charge de l’équipe et les deux hommes se montrent très prudents dans leurs choix. Un tel trade impliquerait énormément de risques pour les Knicks, et cela ne leur a que très rarement souri dans le passé.

La franchise de New York va-t-elle retomber dans ses travers ? A suivre.

Mais aussi : Le mal interne qui a rongé les Warriors la saison dernière