Frank Ntilikina défraie la chronique depuis son arrivée en NBA l’année dernière. Français drafté le plus haut de l’histoire, le petit prodige fait peu à peu son trou dans la grande ligue, pour notre plus grand plaisir. Cet article vous propose un retour sur sa vie et sa carrière, dans notre liste des joueurs français en NBA.

Avec d’autres espoirs comme Killian Hayes ou Sekou Doumbouya, Frank Ntilikina fait partie de la relève du basket en France. Avec une saison NBA déjà dans les jambes, le French Prince est le fer de lance de la nouvelle génération. De ses débuts en Pro A avec Strasbourg à sa première saison aux New York Knicks, retour sur la carrière et la vie du jeune meneur de 20 ans.

> Dernière MAJ de l’article : 8 novembre 2018

Frank Ntilikina, une enfance sous le signe du basket

Frank Ntilikina comment le basket très jeune en Belgique

Tout comme un certain Tony Parker, Frank Ntilikina est né en Belgique le 28 juillet 1998, plus précisément à Ixelles. Né de parent Rwandais, le futur meneur arrive en France à l’âge de 3 ans, et commence le basket à 5 ans.

Intégré au pôle espoir Alsace à ses 13 ans, Ntilikina continue de faire ses classes, jusqu’à rejoindre le centre de formation de la SIG Strasbourg, auréolé d’un titre de champion de France des ligues. En 2014, alors qu’il ne fait pas encore partie de l’effectif professionnel, le futur French Prince participe au Jordan Brand Classic de Barcelone, et est même sélectionné pour participer au camp de Brooklyn, où seulement dix places étaient disponibles pour les joueurs européens.

2015 : Frank fait ses débuts avec la SIG Strasbourg  (Pro A)

Frank Ntilikina sous le maillot de la SIG Strasbourg en Pro A

C’est lors de la saison 2014-2015 qu’il fait ses premiers pas avec l’équipe professionnelle de Strasbourg. Il joue 3 rencontres, pour un total de 24 minutes et seulement 6 points inscrits. Dès la saison suivante, il se fait sa place dans la rotation de Vincent Collet. Il joue 40 matchs, mais reste très peu utilisé (7.7 minutes de moyenne).

C’est finalement en 2016-2017 que le Français se fait sa place dans l’effectif strasbourgeois. D’abord remplaçant, il finit par s’imposer comme titulaire, et joue 37 de ses 60 matchs avec le cinq majeur. Utilisé pendant 19.1 minutes en moyenne, ses statistiques restent assez modestes : 5.7 points, 2.1 rebonds et 1.7 assist. Toutefois, son potentiel, notamment défensif, suffit à attirer l’œil des scouts NBA, qui le promettent à un avenir radieux.

À l’issue de la saison 2017, alors qu’il n’a pas encore 19 ans, Frank Ntilikina se présente le 22 juin à la Draft NBA.

2017 : Ntilikina drafté par les Knicks, en NBA

Frank Ntilikina est drafté en NBA par les New York Knicks

Au sein d’une Draft 2017 riche en meneur de jeu, le potentiel de Frank Ntilikina intrigue. Son aisance défensive a été repérée, et son potentiel offensif, encore à polir, intéresse les franchises, au point ou Ntilikina est invité dans le Green Room, avec les autres lottery picks potentiels comme Markelle Fultz, Lonzo Ball ou Jayson Tatum. Lorsque le commissioner Adam Silver prononce son nom, en 8ème position, le meneur devient le Français drafté le plus haut de l’histoire.

Les attentes sont élevées, mais le staff des Knicks décide de prendre son temps avec le French Prince. Lors de sa saison rookie, il dispute 78 matchs, dont 9 comme titulaire, et joue en moyenne 21.9 minutes par matchs. Sa ligne statistiques est similaire à celle qu’il affichait lors de sa dernière saison à Strasbourg, avec néanmoins des progrès de playmaker : 5.9 points, 2.3 rebonds et 3.2 assists.

Souvent timide offensivement, ses pourcentages ne sont en revanche pas très bons : 36.4% aux tirs et 31.8% à 3-points. Toutefois, ses qualités défensives lui permettent de ne jamais sortir de la rotation de Jeff Hornacek. Malgré tout, New York termine la saison avec un bilan de 29-53 et ne se qualifie pas pour les playoffs.

Vous pouvez suivre toutes les performances de Frank Ntilikina dans notre rubrique des Français de la nuit en NBA.

2018 : Poursuivre à New Work et rejoindre les Bleus ?  

Frank Ntilikina meneur avec les Knicks en NBA

Désormais en concurrence avec Emmanuel Mudiay et Trey Burke pour la place de titulaire, Frank Ntilikina à toutes ses chances de s’imposer comme le meneur de jeu des Knicks pour les années à venir. On attend également l’arrivée du French Prince en équipe de France.

Passé par les équipes U16 et les Espoirs, le natif d’Ixelles n’a pas encore connu sa première sélection chez les Bleus. Cependant, il a été élu MVP de l’Euro U18, qu’il a remporté en inscrivant 31 points en finale, contre la Lituanie. Avec la retraite internationale de Tony Parker et la retraite sportive de Boris Diaw, des place se sont libérées dans l’effectif de Vincent Collet. À Ntilikina de saisir sa chance.

S’il n’a pas participé aux matchs de qualifications pour la prochaine Coupe du Monde, il n’est pas impossible de voir le meneur des Knicks être appelé pour la compétition l’été prochain, aux côtés de Rudy Gobert et Nicolas Batum.

Frank Ntilikina est incontestablement le plus bel espoir du basket tricolore pour les années à devenir. Ses talents de défenseur d’élite devront être complétés par une panoplie offensive plus large. Si c’est le cas, le French Prince pourrait rapidement prendre du galon.

Vous pouvez également retrouver les dernières actualités de Frank Ntilikina.

Envie d’un petit test ? On vous propose de découvrir quel joueur français en NBA vous ressemble le plus.

A propos de l'auteur

Rédacteur en chef Parlons Basket & Parlons NBA. Chez RMC de temps à autres. Le sang-froid de Larry Bird, le mental d'Olivier Giroud.