Publicité

NBA – L’avis de Michael Jordan sur la question du GOAT

Michael Jordan est le propriétaire des Charlotte Hornets
(DR)

Alors que LeBron James s’est auto-proclamé plus grand joueur de l’histoire lors d’un entretien en 2018, le débat du GOAT n’en a pris que plus de saveur dans la ligue. L’occasion de se souvenir des sages paroles de Michael Jordan à ce sujet, quelques années auparavant.

Publicité

Cela va peut-être vous paraître un peu fou, mais aussi compétiteur et arrogant puisse-t-il avoir été au fil des années, Michael Jordan n’a pas forcément envie que vous le perceviez comme le GOAT.

Pour mieux comprendre pourquoi, il faut remonter en décembre 2018 et plus particulièrement à la série « More Than An Athlete » dédiée à LeBron James. Dans un épisode, The Chosen One laissait comprendre au travers des mots qu’il se considérait désormais comme le meilleur joueur de tous les temps. Pour revoir la séquence, c’est par ici.

Publicité

Si ses propos suscitaient bien évidemment une immense vague de réactions sur les réseaux sociaux, quelques années avant, en 2010, alors que LeBron n’était pas encore en compétition dans la conversation du GOAT, Jordan s’était lui aussi livré à ce sujet. D’une façon bien différente :

D’une certaine manière, je ne souhaite pas être considéré comme le GOAT car il s’agit à mon sens d’un manque de respect envers Wilt Chamberlain, Jerry West, et tous les gars qui sont passés avant moi et contre qui je n’ai jamais pu jouer.

Publicité

Lire aussi | La subtile réponse de Kobe Bryant pour tuer le débat du GOAT

Quand tout le monde dit que je suis le meilleur, il faut se souvenir que je n’ai jamais eu l’opportunité de me mesurer à d’autres légendes passées avant moi. Quand j’entends ça, c’est un peu embarrassant car… personne ne sait.

Si vous me dites que je suis meilleur qu’eux, c’est votre opinion. J’accepte, mais à titre personnel je ne dirais jamais ça, car je n’ai jamais joué contre ces anciens qui ont représenté la ligue en leur temps

Publicité




Ainsi, Michael Jordan venait lui aussi accréditer la thèse défendue par Kareem Abdul-Jabbar, selon laquelle il est vain de comparer des joueurs d’époques différentes et qui ne se sont de ce fait jamais affrontés.

Cela lui a d’ailleurs permis de clôturer le débat du GOAT d’une manière assez philosophique.

Publicité

On peut se demander si la position de Jordan a évolué depuis 2010 avec l’émergence du King dans la discussion. Mais on ne changerait pas grand chose à ses propos initiaux, pleins de sagesse.

Michael Jordan NBA 24/24

Feed NBA 24/24