NBA – LeBron James lourdement critiqué par 3 légendes

0

L’auto-proclamation de James comme « plus grand joueur de tous les temps » est mal passée auprès de beaucoup d’anciens joueurs. Trois d’entre eux, et non des moindres, ont notamment tenu à faire part de leur déception devant les propos du King.

 

LeBron James a-t-il été irrespectueux en affirmant qu’il était « le plus grand joueur de tous les temps » ? C’est en tout cas le consensus qui se dégageait du plateau de « Players Only », à commencer par Isiah Thomas, Hall of Famer émérite et leader des Bad Boys double-champions en 1989 et 1990 :

« Il y a quelque chose dans la grandeur qui nécessite de l’humilité. Je n’ai jamais entendu Michael Jordan ou Kareem Abdul-Jabbar dire qu’ils sont les plus grands joueurs de tous les temps. Même s’ils le pensent. On ne dit tout simplement pas ce genre de choses. Dans cette ère, peut-être que c’est acceptable que des joueurs disent ça. Mais ce que je sais, c’est que si j’étais dans la ligue en ce moment, et que tu parles de toi comme le « plus grand de tous les temps », mon gars, je suis prêt à en découdre avec toi. Tu l’es peut-être, mais le dire, c’est un total manque de respect envers moi en tant que compétiteur, coéquipier, ou tout simplement joueur de notre génération. On ne dit juste pas ces choses là. La grandeur, c’est aussi l’humilité. Venir et dire : « Voilà c’est ce moment-là, c’est ça qui a fait de moi ci ou ça », non non… Temps-mort »

A lire également : LeBron James s’autoproclame le GOAT

Sur le même plateau, un autre Hall of Famer, Kevin McHale, est allé dans le sens de son ancien rival de Détroit :

« J’adore LeBron, mais je pense que c’est irrespectueux envers Bill Russell, Kareem Abdul-Jabbar, Larry [Bird] et Magic [Johnson], Michael Jordan… Tu n’as pas besoin de dire ça à propos de toi-même. Laisse les autres le dire. Je suis surpris car j’avais lu ses propos, mais c’est la première fois que je les vois. « Ok, je suis le GOAT », bon… [Il sourit]. Laisse les autres le dire. Encore une fois, je l’adore, mais c’est un manque de respect pour beaucoup de gens qui étaient de très très grands joueurs. On ne peut pas comparer les différentes époques, mais je n’ai pas aimé entendre ça.

Comme disait justement Isiah, ça ne se dit pas. Je n’ai jamais entendu Bill Russell [11 titres, ndlr] dire que c’était le meilleur. Tous ses coéquipiers le disaient. Quand je suis arrivé aux Celtics, tout le monde en parlait. Mais il ne l’a jamais dit lui-même. Donc… Relax, il faut se calmer »

Hier, c’est Scottie Pippen qui en a remis une couche dans « The Jump » sur ESPN, sans oublier de plaider la cause de son grand ami et ancien coéquipier de Michael Jordan :

« Mon problème avec cette histoire, c’est que si tu es bien le plus grand joueur de tous les temps, pourquoi est-ce que tu as besoin de le dire ? Michael Jordan n’a jamais, JAMAIS dit qu’il était le plus grand joueur de l’histoire de ce jeu. Pourquoi ? Parce qu’il respecte ceux qui sont passés avant lui. En disant ça, LeBron se sort d’une certaine manière lui-même de la conversation, car tu ne peux pas dire toi-même que tu es le meilleur. Tu dois laisser tes pairs (et le monde entier) le dire.

Gagner 3 titres, prendre 2 ans de pause, revenir et gagner 3 titres, ça, c’est de la grandeur à mes yeux. Au bout du compte, c’est gagner [des titres]qui décide de la grandeur des joueurs »

Pippen, comme McHale et Thomas, a la même approche que Michael Jordan, qui a lui-même toujours refusé de se proclamer comme étant le GOAT. Il y a quelques années, MJ expliquait ainsi son raisonnement plein de classe à ce propos.

LeBron James ne s’est donc pas fait que des amis parmi les anciennes gloires du jeu. On vous laisse vous faire votre avis sur tout ça.

Mais aussi : Derrick Rose, touché, réagit au plébiscite des fans

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.